Erik Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Erik Vargas

Message par Erik Vargas le Jeu 7 Avr 2016 - 17:51

Erik Vargas




Erik Vargas
28 ans • Anglo-arménien • Défense
__________________________________________________________


Physique & Apparence

La première chose que l'on remarque chez Erik est son regard : parfois perdu dans le vide, fixant un point invisible, perdu entre deux réalités, parfois affairé à du concret, face à quelqu'un ou un écran. Ses yeux sont dans tous les cas très expressifs. Ses deux iris marrons clairs racontent inlassablement les mêmes années de difficultés : sans le connaître, l'on peut déjà deviner qu'il a vu des choses horribles, une lueur vous faisant parfois hésiter... était-il seulement témoin ? Quoi qu'il en soit, ses yeux attirent, envoûtent, intriguent.

Outre ce regard, son visage est tout aussi charmant, quelque peu froid par instants, les traits à peine tirés par ses instants de réflexion, les années ayant décidé de ne pas trop l'abîmer avec le temps. Un beau ténébreux, dirait-on, si ses accès d'enthousiasme ou de bonté ne venaient pas fréquemment briser cette apparence.

Physiquement, Erik possède un corps en très bonne forme, son passé de militaire n'ayant pas été jeté en pâture au laisser-aller, bien au contraire : musclé et très athlétique, ses activités quotidiennes après son départ de l'armée en profitent bien.

Ses cheveux sont habituellement un peu plus longs sur le haut de la tête et rasés courts sur les côtés, se fondant parfaitement avec sa barbe, un style assez courant, et qui pourrait en quelque sorte faire le lien entre ses anciennes habitudes de soldat et son comportement désormais un peu plus "rebelle". De plus, cela lui donne une apparence lui permettant de se faire facilement passer pour plus jeune qu'il n'est.

Vestimentairement parlant, il s'habille assez décontracté, arborant parfois des vêtements aux motifs "militaires", affirmant une sorte d'ironie du sort suite à son parcours. S'étant habitué aux endroits peu recommandables, il porte peu ou pas de couleurs, privilégiant la présence de poches, de matériaux robustes. Ainsi, selon ses plans pour la journée, l'on pourrait soit le croiser en débardeur gris pâle, pantalon style "treillis", ou alors en veste de cuir sombre, jean's passe-partout, une casquette ou un bonnet accompagné ou non de lunettes noires... si les affaires en cours s'avèrent plus "délicates".

À son réveil dans la cité, il enchaîna une série de mauvaises décisions et écopa d'une grosse blessure au visage : un méchant coup de griffes lui ayant laissé une cicatrice partant du côté droit de la tête jusqu'au menton. Son œil droit blessé est désormais recouvert d'un voile blanc presque opaque malgré que sa vue ait été restaurée grâce aux talents des membres du secteur de la Santé.

Caractère & Morale
Erik a beaucoup souffert et est passé par tout un tas de situations désagréables, potentiellement traumatisantes. Refusant de s'en plaindre, il a opté pour une approche plus pragmatique de la vie. Ses choix et opinions peuvent donc parfois s'avérer froids et cruels, même s'il tentera toujours d'opter pour des solutions "parfaites", ne se laissant néanmoins pas aveugler par son optimisme lorsque la situation n'est plus sujette à un "bon" dénouement.

Très calme et sérieux de base, il peut soudainement "exploser" et faire preuve d'un enthousiasme presque contagieux. Par moments, il ne sait pas trop sur quel pied danser, se sentant usé malgré son âge, abîmé par son vécu. Ceci contraste alors avec son envie de mettre tout ceci de côté, de vivre pleinement sa jeunesse (qui n'est pas encore terminée, voyons !). Cette scission de comportement a été décortiqué par quelques psychologues qui lui ont été imposés, mais auxquels il n'a jamais vraiment accordé le moindre crédit, décidant plutôt d'ignorer tous ces diagnostics, ces analyses et explications qui tentaient de résumer son esprit à bien trop peu de choses. Accepter une quelconque maladie, une fatalité cachée dans un coin de son crâne... Cela serait beaucoup trop triste, il préfère lutter.

Ses années au sein de l'armée ont exacerbé son côté réaliste et pragmatique, lui ayant appris à tuer sans ciller, qu'il s'agisse à l'aide d'une arme à feu ou d'armes blanches : il n'aime pas forcément ça, il le fait simplement lorsque cela est nécessaire. Pas de goût du sang, pas de violence chronique, juste l'envie de survivre et de continuer à avancer. Un comportement qui s'est avéré très utile dans le nouveau monde, et qui continuera (espérons-le) de l'être.


Histoire
Son enfance n'a pas été très spectaculaire : né en Arménie d'un père anglais et d'une mère arménienne, la petite famille s'est finalement installée à Londres. Aucun événement bien marquant n'a ponctué ses premières années, rien de bien problématique. Erik était un enfant calme, joyeux, pas trop porté sur l'école, arrivant néanmoins à s'en sortir correctement.

Ses études l'ont mené à un parcours dans l'informatique, qui arrivait à l'intéresser malgré sa tendance à se sentir soudainement étouffé, le forçant à quitter son bureau, lâcher tous ces écrans et sortir prendre l'air, faire quelques bêtises, pour se prouver qu'il était encore "vivant". Au vu de tout ceci, il ne se voyait pas du tout en tant que développeur ou autre métier nécessitant des heures et des heures passées à programmer pour un client ignare vis à vis de toutes les subtilités de cette technologie en perpétuelle évolution. Par chance, il trouva du travail comme "testeur de sécurité", s'imposant petit à petit, appréciant la nécessité d'adapter ses solutions informatiques aux données de la réalité.

Un peu trop confiant et attiré par l'argent facile, il devint moins prudent, acceptant une mission sans s'informer au préalable. Le système de sécurité qu'il déjoua pour faire un rapport des failles à son recruteur s'avérait cacher bien plus que des fiches de paie ou e-mails personnels d'employés. Pris au piège, sans armes pour se défendre, il fut forcé de rendre des comptes à la justice, échappant de justesse à la prison, acceptant de travailler pour l'armée en suivant une de leurs formations.

Le jeune homme ne s'en sortait pas trop mal, continuant à faire ce qu'il aimait, pour des enjeux désormais un peu plus sérieux que de simples affaires d'entreprises voulant cacher leurs petites affaires pour éviter les scandales. La menace terroriste ayant haussé depuis quelques années, il fut affecté à un groupe d'action pour traquer et contrer les opérations terroristes.

Sa formation militaire avança plutôt bien : les ordres ne l'enchantaient guère, mais se savoir utile lui permettait de comprendre et accepter les hiérarchies, les injustices, ravaler sa fierté et baisser les yeux pour qu'un ensemble puisse fonctionner sans problèmes.

Brutalement plongé dans plusieurs conflits armés, explosifs et sanglants, il s'accrocha à son "devoir" plutôt que de se laisser atteindre par ces moments difficiles. Après tout, il se battait pour "le bien", non ? Pour la liberté, pour protéger d'autres personnes... Le système n'était pas toujours parfait, mais les résultats étaient tout ce qui comptait.

Repoussant toujours l'horreur d'un revers de main face aux massacres, aux affrontements, aux blessures, à l'inhumanité qui surgissait encore et toujours des ombres, le jeune homme devint le parfait petit soldat, sans pour autant être manipulé. C'est au sein de son groupe anti-terroriste qu'il se sentit vraiment évoluer.

Jusqu'au jour où ils furent attaqués par une action de représailles terroristes, et qu'Erik assista, impuissant à la mort de tous son commando, tous ses partenaires, ses amis...

N'arrivant pas à tourner la page, à invoquer cet esprit imperturbable et pragmatique qui l'avait toujours habité, il décida de déserter, vivant quelques temps dans les rues, abattu et désormais livré à la violence et la difficulté d'une vie de vagabond, qui lui sembla alors bien plus agréables, sûr de ne pas revivre une telle horreur. Malheureusement, il fut arrêté par la police après s'être battu avec un autre sans-abri et l'ayant tué pour sauver sa peau. Cette fois-ci, il n'échappa pas à la prison et y passa deux longues années avant que le voile soit levé sur son identité et sur son "crime" qui s'avérait être de la légitime défense.

Aussitôt libéré, Erik opta à nouveau pour la fuite, ayant encore affronté d'autres épreuves en prison. Il ne voulut même pas revoir ses parents, ni qui que que ce soit qui puisse lui rappeler son douloureux passé : il décida de vivre à nouveau en vagabond, s'armant de son expérience, de ses peurs, de son envie d'avancer et de lutter contre tout ce qui décidait de rendre sa vie un enfer.

Renouant difficilement avec l'informatique, il retourna dans une ancienne planque de son groupe : tous les membres étant morts, personne ne saurait où le chercher. Les souvenirs s'effaçant peu à peu, il reprit ses marques et s'implanta peu à peu dans un bon nombre d'affaires peu recommandables de la région, afin de gagner de quoi vivre.

~~~~~

Avant le transfert :
Son transfert, il y a trois ans, il arrivait facilement à le situer et se rappelait presque de tout ce qui s'était passé juste avant qu'il ne perde connaissance

Installé en tailleur sur sa petite couchette, il venait de terminer les ajustements d'un algorithme qui lui permettrait sans doute de récupérer de l'argent en redirigeant les transferts de fonds non surveillés. Des centimes, des virements automatiques que les riches oubliaient, qui transitaient inlassablement... À l'échelle de ces bourges ou des entreprises, ce n'était rien... Mais s'il arrivait à tout récupérer, il pourrait sans doute se faire un petit salaire mensuel, tout bénef'... Cela ferait un peu plus d'argent pour choyer Growl.

Le chien tournait en rond dans la pièce, enjambant désormais naturellement les câbles ça et là depuis qu'il avait compris que tout arracher en passant mettait Erik en rogne. L'animal était assez particulier, une sorte de croisé entre deux races canines, un berger allemand et husky, ou des trucs dans le genre. Pas très futé sur plein d'aspects, le chien était néanmoins très intelligent quand il s'agissait de comprendre qu'une grande promenade approchait, d'où son excitation depuis quelques heures.

- Du calme Growl... On part que demain matin... Cette nuit je compte bien dormir, contrairement à ces deux derniers jours.

S'étalant de tout son long sur sa couchette, étendant le bras pour attraper son sac à dos, il fut frappé en plein visage par quelque chose qui pendait à son cou. Rangeant rapidement ses plaques militaires, il resta figé un instant, soucieux... Pourquoi avoir honte de les garder ? Tout autour de lui était de facture militaire, abandonné après leur passage, récupéré lors de son retour. Soupirant, il souleva finalement son sac et le posa à côté de lui et y fourra une main pour tâter le contenu...

- J'ai pas mis la batterie de rechange ? Ah non elle est là... Et toi arrête de me regarder comme ça...

Le chien l'observait d'un air ahuri et heureux, comme d'habitude. Quelque chose se préparait, le jeune homme le sentait, une étrange sensation s'emparait peu à peu de lui.... La bête allait recommencer !

- Oh no... you dont...

Trop tard, l'animal s'était élancé, atterrissant sur son maître pour lui lécher le visage avec frénésie, ne retenant plus sa joie de "partir en promenade". L'humain avait fait l'erreur de vouloir utiliser le même sac que lorsqu'ils étaient sortis en randonnée quelques temps auparavant.

- Rah, bordel... Tu vas me dégueulasser, dégage de là... Tu m'fais mal partout... Qu'est-ce qui...

Erik se sentait soudainement nauséeux, Growl n'avait rien à voir avec ça... Était-il tombé malade ? Juste avant de partir en repérage ? Quelle veine... Un sentiment de panique l'envahit alors, quelque chose qu'il était sûr d'avoir déjà ressenti... Juste après avoir assisté à la mort de tout son groupe de lutte anti-terrorisme, quelques instants avant d'avoir perdu connaissance...

...Le chien s'agitait toujours, heureux d'être avec cet humain qui s'occupait de lui. Peut-être pour la dernière fois en cet instant ? Le jeune homme entendit alors les pleurs perçants de l'animal tandis qu'il se sentit sombrer... Puis plus rien.

~~~~~

Trois ans plus tard :
Ayant aussitôt compris la situation de la cité en se retrouvant face à face avec une énorme créature qui manqua de le tuer, le marquant à vie, Erik fut naturellement affecté au secteur de la Défense du fait de son passé de militaire. Il commença donc son travail à contre-cœur, avant de s'y faire de plus en plus, appréciant le fait de protéger les gens, développant peu à peu ses pouvoirs qui lui donnaient l'impression de pouvoir empêcher qu'un drame similaire à celui de son passé ne se reproduise.

Il se fit remarquer, bien évidemment, devenant de plus en plus courageux, toujours aussi impétueux et déterminé. La commandante du secteur de la Défense décida de le promouvoir au grade de sergent après deux ans de travail acharné, espérant sans doute qu'un peu de responsabilités suffiraient à endiguer son côté parfois un peu trop rebelle et explosif... Les résultats de ce côté ne furent qu'à moitié concluants, tandis que l'efficacité du sergent ne faisait aucun doute.


Inventaire
- "Dog tags" : Des plaques militaires anglaises, estampillées de son nom, prénom et numéro d'identification. Ce qui est étrange, c'est qu'il ne possède pas deux plaques comme tout soldat, mais quatre, les deux supplémentaires portant le nom et prénom d'un certain "Grant Fairway", qu'il garde en souvenir du temps passé avec son groupe militaire.

- Sac à dos : Un sac à dos robuste tout simple, comportant des jumelles ainsi que du matériel électronique et informatique pour de l'infiltration de réseau. Tout ceci ne dura pas très longtemps, car incompatible avec les systèmes de la cité. Il a tout recyclé pour récupérer les matériaux et en faire divers trucs utiles, gardant le sac en souvenir.

- Growl : Pas vraiment un objet, mais le chien aussi a été transféré, à la plus grande surprise de... à peu près tout le monde. Issu d'un croisement entre un husky et un berger allemand, l'animal ne semble pas trop avoir hérité de l'intelligence de ces deux races, compensant néanmoins avec une énergie débordante et une affection sans limites envers son maître, ainsi que toute personne qui viendrait le grattouiller derrière les oreilles ou lui donner à manger. Bien qu'il s'agisse d'une bouche supplémentaire à nourrir, Erik a toujours pris sa défense et en garde la responsabilité.


Pouvoir
Le domaine magique d'Erik est de l'ordre de la physique, manipulant une énergie altérant la physique. Malgré la puissance remarquable qu'il peut manifester en annulant ou augmentant la gravité ou les effets cinétiques, son domaine peut s'avérer parfois instable et coûteux en énergie en plus du fait qu'il ignore probablement un tas de détails qui se feront une joie de lui causer des soucis en temps difficiles.

Au début de son entraînement, Erik ne connaissait que peu son pouvoir d'altération de la physique. Pouvant imiter les forces physiques ou cinétiques, il commença par manifester un utilisation simples : concentrer de l'énergie physique afin de projeter ses cibles avec de plus en plus de force. N'ayant pas appris davantage sur la physique en dehors de ses études, il s'intéressa à la gravité, qu'il appris tout bonnement à annuler ou amplifier : annuler toute gravité sur un adversaire pour ensuite le propulser à toute puissance s'avérait très intéressant. Pouvoir également neutraliser une personne sans la blesser aura été (et sera probablement) très utile lors de son travail au sein du secteur de la Défense.

Cherchant une utilisation plus "destructrice" de son pouvoir, il découvrit une manière d'attaquer directement sur le plan cellulaire, en disloquant membranes ou organites à l'aide de son énergie magique. Cela est possible en appliquant sa magie de manière instable sur sa cible : ainsi, des blessures internes ou externes se forment petit à petit en fonction de la puissance allouée à l'attaque, sur des surfaces pouvant aller de la taille d'un poing à beaucoup plus étendu en fonction de l'énergie concentrée dans le pouvoir.

Passé la phase de "vengeance" vis à vis des créatures de ce nouveau monde (surtout celles qui lui ont fait écoper de son énorme balafre), il songea à ne pas retomber dans les horreurs de son passé et chercha des utilisations plus "défensives" afin d'être capable de protéger les gens qui l'entourent, et, plus tard, les membres du groupe de combattants qu'il dirige en tant que sergent. Apprenant à altérer l'espace qui l'entoure pour le rendre encore plus résistant que le roc, il s'exerce à déployer des boucliers protecteurs, s'entraînant sans relâche pour étendre leur portée et amplitude afin de pouvoir créer de véritables dômes de protection pouvant encaisser les chocs. Les limites d'une telle manipulation de son domaine magique sont nombreuses : la consommation d'énergie est proportionnelle aux dégâts encaissés et à l'étendue des champs de protection. De plus la nature instable de son pouvoir fait qu'Erik doit rester concentré sur la génération de son pouvoir afin de le maintenir, ce qui signifie que tout un tas de situations plus ou moins désastreuses sont en mesure de lui faire perdre sa concentration et ainsi faire disparaître sa protection.

Cela fait donc trois ans que le jeune homme se bat au quotidien, qu'il s'agit de son devoir où d'acharnement à ses entraînements physiques et magiques... "Un corps sain dans un esprit sain"... Ce n'est pas très original, mais apparemment ça marche bien, alors autant continuer sur cette lancée ! Son pouvoir instable est un danger qu'il souhaite apprendre à maîtriser parfaitement, afin d'être prêt en toutes situations, ou du moins à la majorité d'entre elles. Il compte bien évidemment se perfectionner et développer d'autres manifestations de ses pouvoirs, mais seul le temps permet cela, sa hâte lui a déjà coûté quelques passages à l'hôpital, il a désormais retenu la leçon... du moins pour l'instant.




Jérôme
24 ans
_________________________


As-tu déjà fait du RP ? Si oui, sur quel support ?


   Oui, probablement sur la plupart des supports existants.

Souhaites-tu avoir un(e) "instructeur(trice)" afin de te guider ?


   Nan merci, ça ira.

Tes passions et passe-temps :


   Lire, écrire, glander, jeux-vidéos, la bouffe, ... Et probablement quelques activités sociales, mais seulement quand j'ai le temps !

Comment es-tu arrivé(e) là ?


   En créant ce forum, peut-être... J'suis pas sûr ! ^^



Dernière édition par Erik Vargas le Sam 18 Juin 2016 - 0:10, édité 4 fois
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: Erik Vargas

Message par Charleen Imbach le Mer 20 Avr 2016 - 20:03

Preuuum's !

Du coup c'est moi qui valide 8)

Ta fiche est sympa, ça m'a donné envie de RP avec toi ! Même si avant le la lire, j'avais déjà bien l'intention de te proposer un RP puisqu'on n'a encore jamais eu l'occasion d'en faire un ensemble.

J'ai juste une question, un détail, une petite curiosité : la planque de ton perso se trouve dans quel pays ? :)

Tout est en ordre, tu as déjà ajouté ton nom au listing des avatars et des pouvoirs, je n'ai donc plus qu'à tester notre beau message d’accueil (il manque le premier lien, c'est normal ...):
Et maintenant ?

Dorénavant que tu es validé-e, tu as accès à toutes les zones de RP.

Ton personnage ayant une certaine ancienneté en tant que survivant, tu peux déjà jeter un œil à ce sujet afin de savoir comment la cité est organisée, quels sont les détails de la société, ainsi qu'une brève chronologie connue de tous. N'hésite pas à aller voir les Demandes de RP si tu as envie d'établir des liens avec d'autres personnages avec une certaine ancienneté dans la cité.

Ensuite, n'hésite pas à t'informer dans le Compendium sur certains sujets : ton personnage ayant déjà été transféré depuis un certain temps dans la cité, il peut avoir certaines connaissances... Mais attention, reste raisonnable, personne n'apprécie les monsieur ou madame je-sais-tout. Essaie de garder une certaine cohérence en fonction de l'activité de ton personnage et de ses centres d'intérêt.

Pour plus d'informations, n'hésites pas à poser des questions dans la Zone de communication.


Bisou bisou !!
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Erik Vargas

Message par Erik Vargas le Mar 7 Juin 2016 - 0:37

Tiens, faudrait que je te réponde... À force de repousser en mode "je m'en occuperais plus tard"... bah j'ai oublié. Sorry !

Pour ta question : mon personnage est resté dans une planque aux alentours de Londres. Il n'a pas "fui" trop loin car il connaissait bien la région, un avantage qui a souvent fait la différence.

Et enfin, concernant ma fiche, je n'avais pas indiqué que je souhaitais procéder à des changements, mais du coup voilà, j'ai un peu arrangé quelques détails dans l'histoire, ce qui ne change pas la trame principale (juste quelques détails), et détaillé davantage la partie du "Pouvoir".

Voilà voilà !
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: Erik Vargas

Message par Charleen Imbach le Sam 18 Juin 2016 - 12:24

Coucou,

C'est tout bon, je valide et j'archive.

Tu peux des à présent poster ton long RP de transfert :)

à bientôt en RP !
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum