[PV] So wake me up when it's all over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 [PV] So wake me up when it's all over

Message par Moïra Wallace le Sam 21 Oct 2017 - 19:11

So wake me up when it's all over
velhelm ft. moïra

Moïra prit une énorme bouffée d’air frais en se réveillant. Il lui semblait qu’elle n’avait pas repris son souffle depuis des heures. Elle essaya d’ouvrir les yeux, mais ils étaient comme englués et elle dût cligner plusieurs fois avant d’enfin y voir clair. Elle était sur un lit plus qu’inconfortable, bien loin de son appartement londonien. Comment était-elle arrivée là ? Elle essayait de se souvenir de ce qu’il s’était passé avant son réveil. Un goût de fraise persistait dans sa bouche. Elle se rappelait du vent, de ses cheveux qui tournoyaient dans l’air glacé de la capitale anglaise. Le froid était devenu son compagnon, elle ne le craignait pas et embrassait plutôt son passage sur son visage. Il la réveillait, griffait ses sens, les mettait en alerte. Il s’agissait d’une journée banale. Elle avait passé la main dans la poche de son sweat et sorti un paquet de chewing-gum. Elle en déposa un dans sa paume et le lança dans sa bouche. Comment était-elle passée d’un chewing-gum mâchouillé à une version précaire d’une chambre d’hôpital ?

Elle tenta de se représenter les situations possibles. Avait-elle eu un accident ? Cela expliquerait le trou de mémoire. Ou bien avait-elle trop bu ? Ce n’était pas dans ses habitudes donc elle doutait de cette explication. Néanmoins, elle n’était pas blessée et ne ressentait aucune douleur, pas même un mal de tête. Elle était désorientée oui, paniquée, un peu quand même, mais loin d’être en mauvais état. Elle se redressa sur le lit et chercha un quelconque indice des yeux. Son regard aiguisé arrivait souvent à discerner les détails qui restaient invisibles aux autres. La pièce comportait une simple armoire un peu poussiéreuse mais rien d’autre qui pourrait lui indiquer l’endroit où elle se trouvait. Le monde semblait s’être mis à tourner dans le mauvais sens, quelque chose n’allait pas, quelque chose ne collait pas. Quelle heure était-il ? Il lui fallait un repère, qu’il soit spatial ou temporel. Sa respiration se fit plus lourde alors que le désespoir s’abattait sur ses épaules et l’obligeait à courber le dos sous son poids.

« Excusez-moi ! Il y a quelqu’un ? »  Elle cria pour se faire entendre car elle ne pouvait pas rester sans réponses. Elle ne cherchait pas à s’enfuir, non, elle désirait la vérité et savait que cela pouvait représenter une recherche sans fin. « Des médecins ? »  Quelqu’un, n’importe qui détenant un quelconque savoir. En tournant la tête, elle se rendit pourtant compte qu’elle n’était pas seule. Un homme, qui devait avoir la trentaine était dans le lit juste à côté. Comment avait-elle fait pour le rater ? Moïra posa une main sur son crâne et cligna plusieurs fois des yeux. Devenait-elle folle ? Etait-elle en train de rêver ? Elle pria pour que quelqu’un ait la bonté de la réveiller, de la faire sortir de ce cauchemar. La jeune fille était cependant loin d’attendre un miracle et fixa son voisin de chambre sans trop savoir comment se comporter. Il semblait plutôt fatigué mais vraiment pas étonné de se trouver là. « Vous savez où on est ? ». Son seul désir était de retrouver son appartement, d’appeler sa famille et de se rendre à son bureau pour reprendre ses articles.

made by black arrow
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re:  [PV] So wake me up when it's all over

Message par Velhelm Peikko le Lun 23 Oct 2017 - 17:55

Encore une fois, il se retrouvait allongé sur un lit d'hôpital. Il ne les comptait même plus...

Les yeux fermés, Velhelm essayait d'oublier les protestations de son estomac. Son esprit essayait de s'enfoncer dans la fatigue physique qu'il éprouvait depuis plusieurs jours. Il y était presque arrivé lorsqu'un cri brisa sa « transe »...

*C'est pas vrai... *

Les yeux toujours fermés, il essaya d'oublier la femme qui se trouvait dans le lit d'à-côté. Avec un peu de chance, elle se calmerait toute seule ou quelqu'un avec une belle âme lui viendrait en aide. Mais c'était sans compter la loi de l'emmerdement maximum...

*Ça se saurait si j'avais de la chance... Ou si il y avait un médecin de disponible... *

Le moral était enfoncé dans les fanges d'un marais putride. L'optimisme n'y existait pas. Seules ses mauvaises pensées venaient bourdonner fort comme autant de mouches traînant autour d'un cadavre mal digéré et recraché par les sables mouvants dans lesquels il y était prisonnier...

« On est à l'hôpital. »

Sa voix était enrouée. Elle sonnait grave et agressive.

« Le silence y est précieux. Merci. »

Comme accueil sur un nouveau monde, l'inconnue aurait pu connaître beaucoup mieux. Mais elle allait devoir faire avec !

Velhelm referma les yeux et essaya d'oublier la mésaventure. Il se sentait toujours aussi mal. Mais ce n'était plus son ventre ou son problème de « passager noir ». C'était quelque chose de pire : sa conscience.

*C'est pas vrai... *

Il ouvrit de nouveau les yeux. Puis il pivota pour se retrouver assis sur le matelas, les pieds nus sur le sol. Il souffla d'ennui. Puis se donna deux petites claques pour se réveiller et se donner un peu de courage.

*Il en faut bien pour accueillir une nouvelle sur un monde inconnu qui ne désire que notre mort... Bon allez, quand faut y aller, faut y aller. *

« Euh... Salut, je m'appelle Velhelm. Dis-moi, quel est la dernière chose dont tu te souviens avant de te réveiller ici ? »

Il espérait que ce serait un souvenir joyeux. Quelques moments dont il pourrait tirer de la force pour rassurer l'inconnue sans nom.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re:  [PV] So wake me up when it's all over

Message par Moïra Wallace le Dim 5 Nov 2017 - 13:50

So wake me up when it's all over
velhelm ft. moïra

Moïra était assise devant son bureau pas plus tard qu’hier. Un café en main elle relisait minutieusement son dernier article. Elle savait que les mots avaient un pouvoir incomparable s’ils étaient utilisés correctement, un pouvoir dont elle n’avait pas encore vu les limites. Son petit carnet noirci de lignes, de commentaires, de termes scientifiques était posé à côté de son ordinateur. Il lui était indispensable et comportait toutes les informations dont elle avait besoin. Elle but une longue gorgée avant d’arriver au point final. Elle espérait faire la une avec les nouvelles propriétés de ce composé chimique. Elle avait travaillé sur cet article pendant des semaines, ne voyant le monde extérieur que durant quelques minutes. Sa vie s’était résumée au journal et au laboratoire. Lorsqu’elle travaillait sur un sujet, elle s’y plongeait corps et âme et il était impossible de lui faire penser à autre chose. En envoyant son article, elle put enfin reprendre son souffle. Son travail était achevé pour ce mois-ci. Elle tapota sur la table avant de se décider à appeler sa mère pour donner quelques nouvelles. « Allo ? » Cette voix douce et fatiguée, elle ne se laissait pas de l’entendre après des jours à vivre seule dans sa tête. « Bonjour maman. » Elles discutèrent un moment du climat, de la vie quotidienne, de l’article, de la maison, de l’enfance. Tout semblait en ordre, tout allait bien. Moïra promit qu’elle viendrait lui rendre visite. Elle avait promis.

La voix de l’homme qui partageait la chambre d’hôpital était loin d’être chaleureuse. Au contraire il semblait profondément embêté par la présence de Moïra. Celle-ci n’était pas ravie non plus d’être en sa compagnie. « On est à l'hôpital. Le silence y est précieux. Merci. » Elle le fixa, il devait avoir la trentaine et semblait affaibli. Ses yeux se fermèrent, comme si ça suffirait à la faire disparaître, comme s'il cherchait à oublier son existence. Un soupir vint se perdre sur les lèvres de la jeune femme, qui venait de voir s'envoler ce qu'elle considérait comme son unique espoir de compréhension. « Dans certains cas le silence est la dernière chose qu’on souhaite. » Elle chuchota sa réponse plus pour elle que pour son compagnon de chambre. Il ne paraissait pas vouloir se lancer dans une conversation et elle se disait qu’il lui faudrait peut-être chercher quelqu’un d’autre. Mais qui ? Y avait-il des gens ici ? Des médecins, du personnel ? Elle se sentait désorientée, perdue, fatiguée. Elle leva les yeux pour regarder le plafond un instant. Qu’était-elle censée faire maintenant ? Elle remarqua un mouvement se faire du côté de l’homme. Elle reporta son attention sur lui alors qu’il s’asseyait pour lui faire face. Après deux claques il se décida à parler. « Euh... Salut, je m'appelle Velhelm. Dis-moi, quel est la dernière chose dont tu te souviens avant de te réveiller ici ? » Pourquoi demandait-il ça ? Comment savait-il qu’elle n’avait aucun souvenir d’être arrivée ici ? Elle se demandait si elle pouvait faire confiance à cet inconnu qui était, au premier abord, plus que désagréable. Néanmoins, elle avait besoin d’aide et il était le seul présent pour lui apporter un quelconque soutien. « Moïra. J’étais dans les rues de Londres pour me rendre au journal où je travaille et puis voilà… » Elle marchait, les mains dans les poches, un chewing-gum à la bouche, le froid se traînant derrière elle. Elle avait tellement de questions à poser, mais elle ne savait pas comment s’y prendre. « Est-ce qu’on est en Angleterre ? Je suis ici depuis combien de temps ? » Elle passa une main dans ses cheveux, en se demandant à quoi elle devait ressembler. Ce n’était peut-être pas le meilleur moment pour se soucier de son apparence, mais si elle comptait sortir il lui fallait un miroir. Un café aussi. « Et qu’est-ce que vous faites à l’hôpital ? Je veux dire, vous n’avez pas l’air étonné d’être là. » Contrairement à elle, qui ne comprenait pas ce qu’il lui était arrivé.  

made by black arrow
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re:  [PV] So wake me up when it's all over

Message par Velhelm Peikko le Mer 8 Nov 2017 - 18:00

Ça faisait beaucoup de questions à répondre. Et rien que d'imaginer tout ce qu'il allait devoir dire et expliquer, Velhelm sentit un nouveau coup de fatigue le percuter. Il serra les dents et se força à garder les yeux ouverts. Cette femme avait besoin de son aide. Pour l'instant, elle n'était pas encore face au choc. Sinon, elle ne se préoccuperait pas de sa petite beauté à refaire.

*Fais attention à ce que tu vas lui raconter, sinon elle va paniquer. Ou alors, elle va croire que je suis un fou tant qu'elle n'aura pas eu une preuve que la magie existe et que de terribles créatures entourent cette cité solitaire. Mais tu t'égares, elle te regarde. Il faut que tu lui répondes. *

Parfois, quand Velhelm pensait, il se demandait s'il se parlait à lui-même, ou si c'était son « passager noir » qui lui faisait la conversation. Mais une nouvelle fois, elle le regardait et il ne disait toujours rien.

« Excuse-moi, je suis vraiment fatigué en ce moment. Parfois, j'ai du mal à garder le fil de mes pensées et de la conversation. »

Les cheveux de Velhelm ne formait plus sa banane. Un petit coup de peigne lui redonnait un peu de son étonnante allure.

« Nous ne sommes pas à Londres et je ne sais pas depuis combien de temps tu es ici. Mais je dirais moins de huit heures en me basant sur le temps que j'ai dormi. »

C'était décidé, Velhelm allait se concentrer et appeler son côté sociable. Il n'allait pas lui balancer en pleine tronche la dure réalité.

« Moïra, c'est ça ? Ok. Donc tu travaillais dans un journal. Tu étais journaliste ou tu occupais un autre poste ? Ce que je cherche à te demander, c'est sur quoi tu écrivais. Car peut-être ai-je des choses intéressantes à te raconter ? »

En écoutant ses réponses, Velhelm se leva, péniblement, et alla fouiller dans son sac en bandoulière. Il en sortit un peigne qu'il tendit à Moïra.

« Si tu en as besoin, tu peux me l'emprunter. »

Puis il se rassit dans son lit d'hôpital. Le terme exact serait plutôt qu'il relâcha la tension dans ses muscles et se laissa tomber sur le matelas.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re:  [PV] So wake me up when it's all over

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Général
Détails
HRP
 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum