Alex Freeman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alex Freeman

Message par Alex Freeman le Jeu 1 Sep 2016 - 21:33

/!\ ATTENTION /!\

La fiche qui suit nécessite quelques indications afin de bien comprendre la manière dont sont narrées les différentes parties. L’on se situe quelques heures après le réveil d’Alex. Il est toujours dans son lit d’hôpital, attendant qu’un médecin s’occupe de lui. Il ne sait absolument rien de ce qui s’est passé, et ne comprend pas pourquoi il est hospitalisé. Un homme d’un âge avancé arrive alors et lui tend plusieurs formulaires de renseignement, lui demandant de les remplir afin de créer son dossier. Ces formulaires correspondent aux différentes parties de cette fiche de personnage : Physique et Apparence, Caractère et Morale, Histoire, Inventaire et Domaine magique, bien que cette dernière ne sera pas remplie par le personnage.

Au cours du récit, vous apercevrez des phrases écrites en italique, qui correspondent aux paroles d’Alex, ce qu’il dit à voix haute au médecin, au moment où il écrit. Les mots sans forme spéciale, quant à eux, représentent ce qu’Alex marque sur les formulaires. Pour finir, la case Domaine magique comporte deux parties : ce que dit Alex quand il aperçoit cette case, et ce que moi, joueur, ai marqué afin de vous décrire son pouvoir.

D’ailleurs, ce pouvoir s’avère être puissant. J’ignore si vous l’accepterez, mais sachez par avance, dans le cas où il serait admis, que je l’emploierai avec parcimonie ainsi qu’avec grande prudence. Les joueurs avec lesquels j’effectuerai mes rps devront, si Alex en fait la demande, donner leur accord quant à son utilisation.

Enfin, je tiens à préciser que le contenu de cette fiche ne reflète en rien mes opinions personnelles, ni même mon caractère général. Alex est une pure invention, et aucune référence à une personnalité connue n’est à y voir.

Je pense n’avoir rien oublié, si ce n’est de vous souhaiter une bonne lecture. Toute critique sera, bien entendu, prise en compte lorsque je devrais modifier ma fiche.

Bonne soirée, et à très bientôt ! Excited





Alex Freeman




Alex Freeman
31 ans • Américain • Recherche
__________________________________________________________


Physique & Apparence

Bon, je suppose que c’est ici qu’on commence la fiche. Physique et apparence ? C’est quoi, une inscription pour un site de rencontre ? Vous êtes drôles vous, vous voyez bien à quoi je ressemble.. Bah, ok papy, je vais te la remplir, ta fiche.

Je suis un homme. Pourquoi tu rigoles ? Vous me demandez de décrire, je décris tout.

Il y a quelques années, j’avais encore le pur look de nerd : lunettes sales, fringues crades, barbe repoussante, cheveux longs et gras.. Bref, une honte. Même toi, avec ta coupe au bol, t’as du avoir plus de copines que moi, le vieux !

Enfin, j’ai essayé de me rattraper.. Mais commençons plutôt par le début :

J’ai 31 ans, ce qui fait que je parais encore assez jeune comparé au mystérieux médecin qui s’occupe actuellement de moi. Je mesure près de 1m85 pour 83 kg. Il est vrai que je fais preuve d’une attention particulière quant à l’entretien de mon corps, notamment lorsqu’il s’agit de prendre du muscle. Les résultats de ces efforts se font à peine sentir car, à vrai dire, je n’ai commencé qu’il y a peu de temps.

J’ai remarqué avoir adopté une posture assez droite et fière lorsque je me déplaçais, peut-être est-ce en raison de ce début de prise de volume. Pourtant, rien n’était moins prévisible que je commence la musculation. Soudaine envie ou prise de conscience de ma situation catastrophique ? Je vous laisse deviner.

Quoi ? Que je décrive mon visage ? Mais vous êtes parfaitement capables de le faire vous-m.. Ok, ok, j’écris.

Une espèce de garde nous surveille, moi et les autres (qui ont totalement l’air dans les vapes d’ailleurs), peut-être pour éviter que l’on ne s’énerve, paniqués d’avoir été emmenés ici de façon totalement inopinée.. Soit.

Je dirais de mon visage qu’il semble assez lisse. Je dois avouer que, comme beaucoup, ces sales boutons pullulaient sur mon visage à l’adolescence. Maintenant, et avec toutes les crèmes que j’ai dû mettre pendant des années, je me retrouve aussi lustré qu’un acteur de cinéma ! Il est assez fin et carré, ce qui lui donne un certain aspect rectangulaire. J’avoue qu’il faut le deviner, il est donc toujours bon de le préciser.

J’ai le teint assez blanc, quoiqu’un peu bronzé. On ne va pas y passer la journée, donc : imaginez la couleur de peau de Hugh Jackman en un peu plus clair. Pour les vieux qui traînent dans cet hôpital depuis trop longtemps, Comme toi papy, c’est l’acteur de Wolverine dans les X-Men. Ose me dire que t’as pas vu les X-Men..

Je suis un gars qui a le rire facile, inutile de vous dire que j’ai plus tendance à sourire qu’à tirer une mine d’enterrement. Niveau coiffure, et bien.. Ce fut un gros changement pour moi. Je les ai rasés entièrement. Maintenant qu’ils ont repoussé, je pense les laisser comme tels : courts, parfois coiffés, parfois non.. Je suppose que cela n’a pas trop d’importance. Oh, et ils sont de couleur sombre, se rapprochant tout de même plus du brun que du noir.

La base de mes cheveux se situe plus sur le haut de mon crâne que sur mon front, ce qui a tendance à faire passer celui-ci pour un front « large ».. Mes yeux sont d’un bleu assez commun, reflétant mon humilité certaine et mon sérieux à toute épreuve.. ou mon incroyable ironie, je ne sais pas. Mes joues sont, quant à elles, un peu creuses, sans toutefois passer pour de véritables cratè..

Oui, j’me dépêche, ça va ! T’as bien remarqué que j’ai accéléré le rythme depuis quelques lignes, non ? Quoi ? Il y a encore une description à faire après ça ? ...

Décidément, jamais ce vieux me lâchera. Pour finir, mon menton est relativement fin, formant une pointe arrondie à la base. Mes lèvres et mes sourcils le sont également, ces derniers étant suffisamment bas pour accentuer l’idée du front « large ».

Tiens, j’espère que ça ira. Trop long, tu dis ? Ceux qui la liront seront blasés avant la fin ? Écoute, tu m’as demandé de me présenter, je l’ai fait, alors viens pas râler et balance la suite.

Caractère & Morale
Mince, je viens de me rendre compte que j’ai oublié un truc sur le physique ! Tu peux rajouter que j’ai des tatouages sur les bras ? Tu sais, des genres de.. Trop tard ? T’abuses..

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, je suis arrogant. Et comme vous l’aurez compris, je considère l’arrogance comme une grande qualité. Comment peut-on parvenir à se vendre si l’on est incapable de centrer l’attention sur soi et d’embellir quelques passages de l’histoire ? Certes, on le peut, je vous l’accorde, mais l’on ne se souvient principalement que de ceux qui sont arrivés à monter sur le devant de la scène. Et c’est mon cas. Enfin, « c’était », avant que je ne sois refourgué dans un vieux cabinet d’ingénierie informatique au fin fond de l’Oregon..

Mais retournons plutôt à nos moutons. Je suis quelqu’un d’ambitieux, de solitaire, de déloyal, de curieux, d’immature et parfois d’odieux. Tout semble faire de moi un homme peu fréquentable et pour cause : j’étais un hacker.

Et pas le hacker du village d’à côté, mon pote. J’étais LE hacker. Quoi ? Que je ne raconte pas ma vie ? Laisse-moi faire ce que je v.. Ah, il y a une autre fiche pour ça. Joie.

Voilà ce qu’il faut donc retenir de moi : je peux me montrer impitoyable et dangereux, ambitieux et sans pitié, ignoble et arrogant. Mais retenez également que ma situation actuelle (avant d’atterrir dans cet hosto, bien sûr) m’a fait changer, et m’a confronté aux choix que j’avais fait dans ma vie.. Aujourd’hui, j’avoue ne plus avoir le même état d’esprit. J’avoue avoir réfléchi, et avoir compris que je pouvais faire bien plus pour la société que ce que je ne pensais. J’ai toujours cru qu’elle était mon ennemie, alors qu’elle ne demandait qu’à m’accueillir aux côtés des autres, requérant alors mes capacités et mes compétences pour l’aider dans son idée de progrès.

Voilà, la longueur te va maintenant ?


Histoire
Eh ben, bonjour madame ! Vous voulez pas vous occuper de moi à la place de ce vieux docteur ? Il n’a plus toute sa tête et.. J’en reviens pas, elle a claqué la porte. Comment tu fais pour vivre avec des personnes aussi susceptibles ? Franchement, t’es remonté dans mon estime. Et arrête de me regarder comme ça, je sais bien que tu as encore toute ta tête..

Alex Mark Freeman, né le 03 février 1985 dans l’état du Maryland, un beau jour de pluie où la couleur du ciel ne vous donne pas envie de vous lever le matin. Cela laissait déjà penser que le petit gars que j’étais allait devenir un sacré phénomène. Mes premières années d’existence ne furent pas radieuses, mes parents étant suffisamment pauvres pour arriver à ne pas me nourrir convenablement. Du moins, c’est ce qu’ils essayaient de me faire croire. Ils ne s’attardaient jamais à la maison, me laissant de nombreuses fois seul à l’heure des repas. Je vous laisse imaginer le traumatisme, vous, médecins de cet hosto pourri, qui avez eu une enfance heureuse et des parents bienveillants.

Ils m’eurent à l’âge de 23 ans, alors autant vous dire qu’ils préféraient vaquer à leurs occupations ou sortir voir leurs potes plutôt que de s’occuper d’un nouveau né. Ils auraient au moins pu payer les services d’une nounou, ou me conduire chez leurs parents. Ceci dit, ceux-ci n’étaient pas très sains d’esprit non plus..

J’avais 6 ans lorsqu’ils se séparèrent. Les cris et les disputes avaient envahi notre quotidien dans le petit appartement de George Street, situé au beau milieu de la zone urbaine de Lexington Park. J’enchaînai les pleurs et les crises alors que mon père, rentrant la plupart du temps ivre de ses soirées, frappait ma mère. Avec le temps, je comprends maintenant qu’elle le méritait.. Non pas que j’aime frapper les femmes, c’est même tout à fait ignoble, bien au-delà de ce que je pourrais être amené à faire, mais elle ramenait souvent des autres garçons à l’appartement lorsqu’il n’était pas là. Étant encore tout à fait innocent, je pensais qu’il s’agissait d’amis..

Antipathique tu dis ? Ça se peut. Cette femme était une véritable horreur, en plus d’être une prostituée. Arrête de lire ce que j’écris toutes les deux minutes, tu veux ? Laisse-moi me concentrer.

Pour mon plus grand malheur, afin de ne pas diminuer le plaisir, la garde fut confiée à ma mère. Les années passaient aussi rapidement qu’un escargot avance un jour de chaleur, pour vous donner une idée. Chaque jour, j’avais l’impression de vivre les mêmes choses, aux mêmes moments et de la même façon. Le matin, une douce voix se plaisait à me réveiller tendrement. Celle de ma mère me hurlant du bout de la cuisine de, je cite, « bouger mon gros cul du lit et venir déjeuner ». De la même façon, une délicate caresse et une appréciable bise venaient se poser sur mes cheveux telles des fleurs atterrissant au sol avec grâce après que le vent les ait emportées. Ou pourrais-je me tromper ? Étaient-ce plutôt une violente tape sur l’arrière de la tête ainsi qu’un crachat qui s’éparpillait en un millier de postillons sur mon bol de céréales ? Vous l’aurez compris : une véritable horreur.

Je n’avais nulle part où me réfugier, mon seul instant de plénitude se trouvant dans mes songes, lorsque je rêvais d’une autre vie emplie de bonheur. Et ce rêve devint réalité lorsque les ordinateurs, outils utiles et d’une simplicité d’utilisation surprenante, firent leur apparition dans nos salles de classes. Je découvris alors les joies de la programmation informatique, des jeux ainsi que du détournement de logiciels. Effectivement, les premiers programmes que l’on utilisait ne possédaient pas de barrières empêchant toute modification de leurs systèmes comme aujourd’hui, et un poil d’intelligence supplanté d’un brin d’habileté suffisaient à modifier les fonctions de certains d’entre eux. L’on s’amusait alors à effacer les tracés du professeur de mathématiques, ou les exercices rébarbatifs inscrits dans le poste du professeur de physique. Mais, bien entendu, cette faculté avait demandé quelques connaissances préalables en matière de mécanique et d’informatique.

Au collège, je m’étais déjà passionner pour la construction de robots et les algorithmes mathématiques qu’ils nécessitaient. L’on se rendait souvent à la décharge du coin avec ma mère afin de jeter les tonnes de mégots et de préservatifs qu’elle et ses compagnons utilisaient. Du coup, j’en profitai toujours pour rôder près des câblages et autres plaques métalliques, histoire de m’approvisionner pour mes futures créations. En fait, il fallait simplement savoir bidouiller quelques fils et chercher au bon endroit !

Au fait, papy, c’est qui ces gens endormis là ? Et pourquoi je suis à l’hôpital si rien ne m’est arrivé ? Ça semble tellement absurde.. Tu pourrais me répondre au lieu de me fixer comme ça. Fais attention, j’ai des potes qui peuvent débarquer d’une minute à l’autre.. Non ? Toujours pas intimidé ? Bon, je suppose que je vais continuer à écrire et attendre patiemment que tu me dises quoi faire. À moins que je ne me lève et que j’aille demander à ce grand monsieur, là-bas ? Oh, doucement mon grand, c’était une blague ! Je vais continuer à écrire, ça me semble être la meilleure idée, hein ?

Bon dieu, je ne sais même pas où je suis et pourquoi je remplis cette fiche.. Personne ne s’intéresse à la vie d’un pauvre gars comme moi d’habitude. Enfin, si ça peut me faire sortir de là.. Vous, docteurs qui lisez ces lignes, sachez bien que je n’approuve pas vos méthodes.

Ainsi donc, je fis mes premiers pas vers l’illégalité tel un bébé apprenant à se servir de ses jambes. À 21 ans, je fis la connaissance d’un petit groupe de hackers, les Watchers, chez qui la liberté et la conservation de l’anonymat étaient garanties. Je travaillais en alternance à l’époque, passant la moitié de la semaine dans une boutique de réparation d’appareils électroménagers et l’autre moitié à l’école, me perfectionnant dans l’usage de logiciels de création robotique. J’avais fait de la mécanique et de l’informatique mes points forts, et cela avait attiré l’attention de ces fameux hors-la-loi. Jimmy, un de mes camarades de classe et membre à part entière des Watchers, m’invita gracieusement dans leur univers sans limites, me prenant alors sous son aile.

Au fil du temps et avec la technologie progressant, les sites internet devinrent de plus en plus protégés, en particulier ceux des grandes entreprises. Des programmes furent créés, des protections furent installées, et moi, rien ne me barrait la route.

Défi que je m’étais lancé ou simple appât du gain ? Je peux seulement vous dire que je comptais parmi les meilleurs, si je n’étais bien évidemment LE meilleur. J’avais préalablement quitté mon domicile « familial », laissant seule mon adorable mère face à sa situation désastreuse (enfin, seule.. elle conserva sans doute son habitude d’inviter un garçon différent chaque soir pour combler le vide. Dans tous les sens du terme d’ailleurs.. mais je m’égare, pardonnez ma subtilité, vous qui lisez), pour m’installer dans leur quartier général, un emboîtement de petits appartements  situé en périphérie de la ville.

C’est alors que l’on décida, un beau jour, de hacker l’un des plus gros systèmes des États-Unis d’Amérique.

Oui monsieur. Ça en jette, hein?

Nous étions jeunes et indéfectiblement ambitieux. Nous cherchions la gloire et la renommée alors que nous étions supposés rester dans l’ombre, à toujours agir en notre faveur et dans l’anonymat. Quoiqu’il en soit, nous déployâmes tous les moyens nécessaires à la réalisation de notre méfait. Des semaines de préparation furent nécessaires, durant lesquelles nous passâmes nos nuits à prévoir le moindre détail, à envisager le moindre problème pouvant survenir à tout moment. Et, grâce à cela, nous y arrivâmes. Mesdames et messieurs : nous avions hacker la NSA.

Nous aimions nous convaincre que nos motivations étaient de punir ces sales vautours de l’agence de sécurité nationale, qui épiaient les moindres faits et gestes des américains, mais nous voulions, comme dit précédemment, simplement entrer dans l’histoire. Nous bloquâmes leur accès au système et en profitâmes pour nous amuser à leur implanter des virus et autres joyeusetés. L’amusement fut cependant de courte durée.

Alors que j’étais sorti après m’être embrouillé avec plusieurs de mes compagnons à propos de la revendication de cet acte, qui avait, en toute honnêteté, frôler le terrorisme, quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris à mon retour que l’appartement avait été retourné. Mes « collègues » n’étaient plus là, et toutes les machines avaient disparus. Très vite, je compris que n’avions pas été assez prudents, et que nous avions laissé une ou deux traces ayant permis de nous localiser. Et puis, il fallait avouer que la NSA ne plaisantait pas sur ses moyens, et avait certainement dû employer toutes les ressources possibles afin de nous traquer.

Quelques heures après avoir longuement réfléchi sur la suite des événements, je me rendis au siège de l’agence, à Fort Meade, la boule au ventre et la gorge nouée. Alors que je m’annonçai comme étant le dernier des Watchers, une sublime dame me conduisit dans le bureau d’un de ces gars qui aiment à exhiber leur supériorité, tant physique que morale. Il me fit asseoir, se leva, et me proposa un marché tel que je n’en avais jamais vu. Une réduction de peine avait été envisagée pour mes camarades si je décidais d’aider le gouvernement à arrêter plusieurs trafiquants d’armes américains opérant en Amérique du Sud. La réponse ne se fit pas attendre. Le lendemain, j’étais déjà considéré comme un employé de l’agence. Quelle ironie..

Tu veux savoir le pire, le vieux ? C’est que la plupart de mes nouveaux copains m’appréciaient alors que je venais de bousiller leur jouet. Amusant, non ? Ça me faisait bien rire en tout cas, même si, au fond, ils me tenaient par la gorge. J’étais certain qu’ils allaient me jeter au trou comme les autres après ça. Mais ils firent bien pire pour un gars arrogant comme moi.. Oh oui, bien pire..

Une fois les ingénieux fournisseurs arrêtés et quelques poignées de mains serrées, le gouvernement s’employa à me trouver un nouveau job. Pas un job à la hauteur de mes nombreux talents, non. Un job que n’importe quel débile pouvait faire, au fin fond de l’Oregon, à des miles et des miles du Maryland. Ils me fichèrent comme « Individu non fréquentable » dans leur base de données, ce qui ne manqua pas de l’afficher aussi sur mon dossier. Plus aucune boîte ne voulait de moi, et je dus m’exiler à l’autre bout du territoire pour enfin trouver une petite société travaillant dans l’informatique. C’était du basique, certes, mais ça rapportait suffisamment d’argent pour pouvoir se loger et se nourrir.

Je ne vois pas pourquoi j’emploie le passé alors que je bosse encore pour cette société. Je suis même, actuellement, le « meilleur employé du mois ». De quoi vous faire rougir !

Incroyable histoire, pas vrai ? Oh, pleure pas, papy, j’aperçois des larmes dans tes yeux. À moins que ce ne soit parce que tu viens de bâiller profondément.. Reprends ta fiche, j’ai terminé. Je suppose que vous connaissez la suite : je suis dans cet hôpital alors que je ne sais même pas ce qui m’est arrivé. Tu te décides à m’en dire plus ou t’as d’autres papiers à me faire remplir ?


Inventaire
Bon, mes affaires personnelles. Rien de bien compliqué, je crois.

- Un portefeuille. Je dois avoir quelque chose comme une cinquantaine de dollars à l’intérieur. Et je vous préviens : je veux les récupérer.

- Trois téléphones de différentes marques, tous des smartphones. Eh, c’est pas parce que je ne fais plus partie des Watchers que je ne hacke plus, papy. Surtout que c’est plus facile sur les téléphones !

- Une paire d’écouteurs. On est à la mode, ou on ne l’est pas.

Je pense que c’est tout.. Ah, non ! Mieux vaut préciser :

- Mes vêtements. Notez bien que j’aimerais aussi les récupérer.


Pouvoir
« Domaine magique » ? Qu’est-ce que c’est que ça ? La magie n’est que pure invention grand-père. À moins que tu parles des fameux talents de magicien.. Si c’est ça, je peux dire que j’ai vu les deux films Now You See Me (Insaisissables pour les francophones) ! Comment ça, ça compte pas?

Ce qu’ignorait Alex à cet instant précis de sa vie, c’est qu’il avait basculé dans un autre monde. Une planète bien éloignée de la Terre qu’il connaissait, sur laquelle un phénomène extraordinaire était apparu : la magie. Il ignorait également que chaque être humain téléporté sur ce mystérieux territoire possédait des dons. Des dons uniques que seuls leurs propriétaires pouvaient découvrir.

Alex fait partie de ces hommes dont le passé est houleux, et dont la situation présente lui fait regretter certaines actions. Cependant, sa vie passée à s’immiscer illégalement dans les systèmes lui a permis de développer un don naturel pour l’appropriation de biens qui ne lui appartenaient pas. Ainsi est-il capable d’absorber le pouvoir des autres au contact de leur peau, les privant momentanément de leurs facultés magiques. Il peut alors s’employer à utiliser ce pouvoir nouvellement acquis comme bon lui semble, bien qu’il ne soit pas aussi puissant que celui d’origine. Aussi est-il tenu d’agir prestement, cette appropriation de pouvoir étant temporaire.

Ce pouvoir se révèle être d’une incroyable puissance qui lui faudra apprivoiser avant de s’essayer à l’employer sereinement. De plus, il lui sera fortement déconseillé de l’utiliser sans l’accord du propriétaire du pouvoir ciblé, ce qui pourrait être alors considéré comme un acte de vol, et donc puni par les autorités.


Récapitulatif : Domaine métamagique – Absorption de pouvoir




Nathan
18 ans
_________________________


As-tu déjà fait du RP ? Si oui, sur quel support ?


   Oui, sur un forum. Cela ne date cependant que du 23 juillet dernier si je me souviens bien, donc.. Je suis un newbie ! Flap flap Bird

Souhaites-tu avoir un(e) "instructeur(trice)" afin de te guider ?


   S’il s’agit de me guider quant au contexte du forum (l’univers toussa toussa), ce serait avec plaisir. Et puis, j’ai la fâcheuse tendance à poser beaucoup de questions pour être le plus précis possible, alors.. Un « parrain » ne serait pas de refus Hug

Tes passions et passe-temps :


   Jusqu’à maintenant, je traînais très souvent (pour ne pas dire trop) sur les jeux-vidéos. Maintenant, et avec les études qui viennent de commencer, je pense que ce passe-temps va être remplacé par le RP (qui, au final, est tout aussi bien) !

Comment es-tu arrivé(e) là ?


   Par plusieurs clics de ma souris (Ahah, ahah, ..). Plus sérieusement, je recherchai un second forum sur lequel m’inscrire, et le titre « The World Around Us » sur un topsite m’a titillé. Après plusieurs minutes de « Ooooh » et de « Aaaah » d’émerveillement, je me suis inscrit ^^

Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Alex Freeman

Message par Alex Freeman le Jeu 1 Sep 2016 - 21:43

Bien, maintenant que vous avez lu cet immense pavé, j'aimerais porter votre attention sur mon choix de secteur qu'est la Recherche.

Alex s'intéressa longuement à la robotique, ainsi qu'au domaine informatique. Même si son activité principale restait le hack, il fit de la construction de robots son passe-temps favori. J'aimerais donc, dans la mesure du possible et avec votre accord, orienter d'Alex vers la recherche militaire.

Des armes, tourelles, sentinelles, voire protections pourraient être fabriquées/améliorées afin de faire progresser la ville technologiquement et militairement. M.Freeman, ayant à priori de nombreuses prédispositions quant à ce genre de constructions, pourrait aisément trouver sa place en tant que chercheur.

Bien entendu, cela reste à voir par vous, administrateurs.

Un grand merci pour la lecture de cette fiche, en espérant qu'elle a été à la hauteur de vos attentes. Je prends toujours en compte les critiques pour l'améliorer si besoin ! Lick
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Alex Freeman

Message par Neel le Jeu 1 Sep 2016 - 23:47

AH BAH ENFIN

/PAN

bon on devrait s'occuper toi ce soir donc stresse pas hein ♥

tu m'as fait rire avec ton début de fiche tout en warning :') on fait si peur que ça que tu te sentes obligé d'écrire un prélude "excusez moi je fais pas comme d'habitude" ? xD te fais pas de bile ta fiche est recevable (et très cool à lire avec ça)
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Alex Freeman

Message par Erik Vargas le Jeu 1 Sep 2016 - 23:57

Bonsoiiiir et re-bienvenue !

THE FICHE ! Celle qui a été tant prophétisée ! Elle est làààà !

Ahem... Okay alors par où commencer ? Ton idée de remplir cette fiche comme s'il s'agissait d'une situation RP était assez fun à lire (le membre de la Santé se vengera de ton mauvais caractère ! Fais gaffe ! xD).

Tout me paraît bien, donc, et concernant le pouvoir de ton personnage, il pourrait éventuellement paraître trop "puissant" ou "abusé", mais tu as défini des limites précises, à savoir le contact physique, ainsi que la durée limitée... Donc ça me paraît assez équilibré, surtout qu'avec ça, certains pouvoirs n'ont pas forcément une utilisation très "instinctive" et ton personnage devra aussi faire avec une partie des inconvénients de ceux-ci... Donc eh... Y'a pas de soucis là dessus.

Donc je vais pouvoir m'occuper de ta validation !  Jump

Après, pour le Secteur... la Recherche me semble bien convenir à ton personnage... Il s'agit du côté "théorique", même si des membres de la Recherche assistent parfois l'Artisanat pour le développement des projets, ce ne sont pas eux qui fabriquent tout. Mais comme tu as mentionné la recherche d'améliorations et compagnie, je pense que tu as compris la nuance et donc que tu as bien fait ton choix ^^.


Maintenant passons à l'habitation de ton personnage ! Comme on aime mélanger les gens de secteurs différents (parce que c'est fun), tu seras donc dans le bâtiment réaffecté, avec Benjamin H. Butler, Elenna Keegan, Erik Vargas et Neel (non je ne parle pas de moi à la troisième personne, il s'agit de mon personnage !... Et puis restons sérieux et professionnel ! xD).


Et maintenant ?

Dorénavant que tu es validé, tu as accès à toutes les zones de RP. N'oublies pas d'aller faire recenser ton personnage dans le listing des avatars bon ça c'est déjà fait, ainsi que les capacités de celui-ci dans le listing des pouvoirs.

À son réveil, ton personnage est pris en charge par un-e membre du secteur Santé qui lui explique un peu où il est, ce qu'il s'est passé, vérifie son état de santé. Suivant celui-ci, ton personnage va rester pendant une période plus ou moins courte (en moyenne une semaine) à l'Hôpital pour récupérer des forces et s'adapter avant d'être lâché-e dehors. En outre il aura des exercices et tests psychomoteurs et pourra bénéficier d'un accompagnement psychologique. Lorsqu'il est jugé apte à sortir, un-e membre du secteur Santé viendra l'en informer, lui donner le nom du Secteur et le numéro de foyer auxquels il est assigné et lui présenter son mentor, un-e membre du même Secteur qui l'initiera à son métier et la vie dans la Cité. Ce mentor peut être un-e autre joueu-r/se ou un PNJ.

Tu peux démarrer ton aventure par le RP de réveil de ton personnage, à l'hôpital de la cité, seul ou avec un autre joueur (dirige toi vers les Demandes de RP pour organiser cela). Pour rappel, les informations concernant le transfert se trouvent dans ce sujet.
Bien que cela soit une étape clef dans l'histoire de ton personnage tu n'es pas obligé-e de le faire, tu peux de te lancer directement dans d'autres RP.

Le mentor assigné à ton personnage en RP peut être un PNJ ou un autre joueur. Pour ça aussi, le sujet de Demandes de RP peut te servir à trouver quelqu'un de motivé. Évidemment, il faut que cette personne soit du même secteur que toi.

Enfin, pour bien démarrer et cerner davantage le nouvel environnement de ton personnage, il est vivement conseillé d'aller jeter un œil au sujet concernant la cité afin de savoir comment elle est faite, quels sont les détails de la société, ainsi qu'une brève chronologie à laquelle tout personnage peut facilement avoir accès.

Pour plus d'informations, n'hésites pas à jeter un coup d'œil au Compendium ou à poser des questions dans la Zone de communication.


Je pense avoir fait le tour, bravo à toi pour cette belle fiche et il me tarde de te voir évoluer en RP ! Comme expliqué juste au dessus, tu peux toujours poser des questions dans la Zone de communication, n'hésite pas. Après, si tu as besoin d'aide concernant l'écriture du RP, l'incarnation de ton personnage, son développement au fil des RP, etc, etc, là, n'hésite pas à m'envoyer un MP (ou à un autre admin) afin de faire une demande de "tuteur", "instructeur" ou autre mot en -eur.

Aller, prépare ton clavier, tes petits doigts, et en route pour l'aventure !
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: Alex Freeman

Message par Neel le Ven 2 Sep 2016 - 0:01

'Rik. Ton inspiration pour écrire des pavés pour tout et n'importe quoi m'épatera toujours.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Alex Freeman

Message par Elenna Keegan le Ven 2 Sep 2016 - 0:18

... Shock

Je voulais valider ta fiche mais on m'a pas laissé le temps :( Puisque c'est ça... Je ne la lirai pas *retourne pleurer dans son lit*

En vrai, je lis ce petit roman ce soir (comment ça on est déjà au soir ?). D'ici quelques heures quoi. J'éditerai pour commenter si tu le veux bien. Promis je serais gentille. Happy

En tout cas, bienvenue encore une fois et bonne soirée ! Love

EDIT : Han *-* J'adore, ta fiche est tout simplement géniale, j'adore le format, sincèrement.


Dernière édition par Elenna Keegan le Sam 3 Sep 2016 - 12:35, édité 1 fois


Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Alex Freeman

Message par Alex Freeman le Ven 2 Sep 2016 - 6:52

Bonjour vous ! Un grand merci pour avoir lu cette fiche un peu longue Love

Je vais tâcher de répondre dans l'ordre :

Neel : J'ai préféré mettre un gros warning pour que tout le monde fasse attention au fait que ce n'était pas rédigé comme d'habitude.. J'avais surtout peur de passer pour un gars victime d'une double personnalité Happy
Merci beaucoup pour le compliment, j'espère que ça a été niveau rédaction..

Erik : Pour le pouvoir, c'est parfait ! J'ai bien fait de préciser les limites Biggrin  Bon j'en avais d'autres sous la main au cas où, mais celui-là collait bien avec l'idée du hacker.

Ensuite, pour le secteur, c'est super aussi ! Il est vrai que la construction se fait plus chez nos amis à pseudos oranges que chez les chercheurs.. Mais ça reste un bon secteur dans lequel je pense pouvoir bien y faire évoluer mon personnage.

Enf.. Quoi ?! Un bâtiment réaffecté ? Vous avez pas mieux ? Non pas que je mérite mieux, mais.. Si, je mérite mieux.
N'écoutez pas Alex Angel Ça me convient parfaitement, surtout qu'il n'y a que du beau monde ! Il devrait bien s'y plaire Smile

Compris pour tout ce qui touche aux rps, je pense commencer par le réveil.. Mieux vaut faire les choses de l'ordre ! Je posterai certainement ce soir dans le topic des demandes de rp.

Et un grand merci d'avoir analysé cette fiche Thanks

Elenna : Merci beaucoup, j'ai hâte de savoir ce que tu en as pensé Excited

Bonne journée à vous ! Lick
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Alex Freeman

Message par Charleen Imbach le Sam 3 Sep 2016 - 18:55

Enfin, j'ai réussi à lire cette longue fiche en entier ! Boogie

J'aime le ton du récit et en même temps ton personnage a quelque chose de tout à fait agaçant Angel

Ton pouvoir est sympa et comme Rurik, je ne le trouve pas "trop fort". Si j'ai bien compris, en volant le pouvoir tu considères que ton personnage vole aussi la capacité à l'utiliser ?

à bientôt en RP ! Happy
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Alex Freeman

Message par Alex Freeman le Sam 3 Sep 2016 - 19:12

Alors c'est que l'objectif a été atteint Angel

En fait, pour plus de précisions :
Au contact de la peau d'un individu (pour l'instant, ça se fait directement, sans qu'il ne le contrôle.. Je pense qu'il arrivera à gérer ça dans quelques années), il parvient à lui piquer son/ses pouvoirs, le privant de ses facultés.

Prenons l'exemple de ton personnage, Charleen : s'il touche sa peau, il va ressentir les émotions des gens, peut se les approprier (sans faire exprès, comme elle), etc.. Ceci pour un temps limité (je pense que le délai dépend du pouvoir et qu'il arrivera à le gérer avec l'expérience.. Bon, dans tous les cas il restera assez court, sinon ce serait craqué) et sans qu'il ne puisse rien contrôler, car en effet, s'il apprendra à maîtriser son pouvoir, ce n'est pas pour ça qu'il saura contrôler ceux des autres. Pendant ce temps, ton personnage ne pourra plus ressentir les émotions, les partager, etc.. Jusqu'à ce que tout redevienne normal !

J'espère que c'était assez compréhensible Eek
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Alex Freeman

Message par Charleen Imbach le Dim 4 Sep 2016 - 9:09

Oui, c'est très clair, merci Happy
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum