Khon-ma Askhat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Khon-ma Askhat

Message par Khon-ma le Dim 28 Aoû 2016 - 12:12

Khon-ma Askhat




Khon-ma Askhat
68 ans • Tibétain / Azerbaïdjan • Artisanat
__________________________________________________________


Physique & Apparence

Les plus belles années de Khon-ma sont maintenant dernières lui.

Originaire d’Asie, et plus particulièrement de feu le Tibet, l’homme est maintenant âgé. Son visage typé est marqué par le passage du temps qui, année après année, a creusé des sillons qui jamais ne se refermeront. Sa peau est un cuir tanné par le soleil, donnant à son teint une santé certaine.

Khon-ma a pris l’habitude de soigner son apparence depuis qu’il a rencontré sa femme, Katerina. Il se rasait tous les jours, portait des vêtements soignés et faisait attention à lui. Jamais il n’aurait osé se montrer en face de l’amour de sa vie sans être présentable. Le regard de sa tendre ne devait se poser que sur ce qu’il y a de plus beau et de plus doux en ce monde. Alors, oui, il faisait attention à lui. Il le faisait de tout son cœur. Jusqu’à ce que sa raison d’être ne disparaisse…

Une fine barbe blanche de 2-3 jours habille maintenant son visage, contrastant avec la noirceur de ses yeux. Ces derniers temps, il revêt des habits qui paraissent trop large pour son frêle corps. Un couvre-chef cachant sa calvitie naissante et ses cheveux courts et argentés. Lui qui fût sa vie durant souriant, lui débordant d’énergie, lui marchant avec assurance. Cet homme, oui cet homme, il n’attend maintenant qu’une chose : la fin.


Caractère & Morale
Khon-ma est un homme bon mais dur.
Pour lui, chaque personne est née pure et le pire des affronts est de détériorer cette beauté. Ce don.
Ne vous y tromper pas cependant, il n’a rien d’un moine et ne tendra jamais la seconde joue.

Au sein de son quartier, il est connu de toutes les personnes venant de la rue. Anciens comme jeunes, tous le respectent comme l’homme qu’il est. Un homme bon. Plus d’une fois il s’est retrouvé à en venir aux mains avec certains, sans jamais que ces derniers ne lui en tiennent rigueur par la suite. Il a remis dans le droit chemin des jeunes hommes maintenant devenus pères et porte maintenant son regard sur la nouvelle génération livrée à elle-même. Le vieille homme se sent responsable de leur montrer la voie, de les couvrir si besoin est, de les protéger, de les accompagner afin, qu’enfin, à leur tour, ils deviennent des hommes bons.

Outre cet aspect patriarcal qui peut sembler quelque peu abrupte, Khon-ma a un caractère avenant et positif. Il discute aisément avec tous et connait les préférences de chacun. Les soirs d’été, il avait pris l’habitude d’aller s’assoir avec sa femme sur un petit bain qu’il avait confectionné lui-même et placé sur le trottoir. Les voisins passaient alors les voir pour discuter alors que les enfants chahutaient au milieu de la route. Oui, l’un des traits principal du caractère du vieil homme était certainement cette capacité à créer du lien avec chacun. De bonne humeur, positif et souriant, ayant de la répartie et une discussion intéressante, le vieil homme était quelqu’un d’apprécié.

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin. Les personnes aussi. Jusqu’à son transfert, le vieil homme avait perdu son feu, perdu sa vie.



Histoire
Né au Tibet, Khon-ma n’a pas vraiment de souvenirs de son pays d’origine qu’il a quitté très jeune. Sentant l’invasion arriver et la tension monter, ses parents partir vers l’ouest avec pour seul bagage un sac à dos chacun et de bien maigre économies. Il imagine parfois combien ce voyage dû être âpre pour ses parents qui toujours le protégèrent de la dure réalité de leur condition. Ils prirent le train continental et traversèrent la Russie pour 10 roubles, avant  de s’arrêter définitivement en Azerbaïdjan, à Baku. Là, ils trouvèrent leur place, comme mû par une force supérieur rassemblant tous les laissés pour compte de la capitale. Il grandit ici, au 6ème étage d’un bâtiment capitaliste n’ayant jamais connu la douceur d’un pinceau.

Son enfance fut heureuse et, à vrai dire, la majeure partie de sa vie le fut. Ses parents l’aimèrent comme ils le devaient et lui donnèrent tous ce qu’ils pouvaient. Jamais il ne se plaignit de sa condition et il remerciait le destin de l’avoir placé entre de si bonnes mains. Il grandit éduqué dans la rue avec ses voisins avant d’aller à l’école à 7ans. Il y resta jusqu’à ses 15 ans et appris les bases de ce qui lui servirai au sein de cette société. Bien vite, il se rendit cependant compte qu’il ne pourrait rester plus longtemps au sein de ce système éducatif. Non pas qu’il ne l’aimait guère - au contraire – mais plutôt du fait de ses priorités morales. Il voulait aider ses parents et les convainquit de le laisser libre maitre de ses choix. Il commença alors à travailler à l’usine, 7 ans. Cela ne lui plaisait pas mais il était heureux de pouvoir aider sa famille à sa manière.

Il continua également de côtoyer ses amis d’enfance. Certains ne faisaient rien de leur vie, d’autres travaillaient. Lorsqu’ils avaient un problème, il était toujours là pour eux. L’un de ses proches eut ainsi des démêlés avec la Bratva, la mafia géorgienne implantée dans le quartier. Cet ami était un joueur, légèrement inconscient des risques et qui leur devait de l’argent. Beaucoup d’argent. L’apprenant, Khon-ma le frappa jusqu’à ce que ce dernier ne puisse plus se relever. Il alla ensuite mettre en gage la bague de fiançailles qu’il destinait à son âme-sœur afin de récolter des fonds. Il se rendit lui-même à la mafia et donna l’argent qu’il avait. Cependant, la somme ne fut pas suffisante. Ils lui rirent au nez avant de le tabasser. Khon-ma n’arrêta pas. Il y retourna le lendemain et le jour d’après. Quand finalement ils acceptèrent de lui laisser un échéancier. Son ami était sauf. C’était tous ce qu’il comptait.

Ce dernier ayant appris ce que le tibétain avait fait pour lui, se mit à travailler légalement. Il ne revu pas Khon-ma pendant 8 ans avant d’aller un jour toquer à sa porte. Dans sa main, la bague de fiançailles qui avait été mis en gage.

Je vous parle d’une bague mais ne vous ai même pas dit à qui elle était destinée. A vrai dire, il m’est difficile d’évoquer ce souvenir. J’imagine que je n’ai plus le choix maintenant que nous avons commencé. Allons-y, faisons les choses correctement.

La fille aux fleurs. Khon-ma ne lui avait jamais adressé la parole. Il ne connaissait ni son nom, ni âge, ni … rien. Il n’en avait pas besoin. Tous les jours, alors qu’il se rendait à l’usine en bus, il la voyait assise sur un banc à tresser en couronnes des fleurs des champs qu’elle vendait aux passants. Son aura éveillait tous les sens du jeune homme qui ne pouvait s’empêcher de la regarder à travers cette vitre sale. Son visage reflétait ses origines inuites. Ses mains étaient fines et ses gestes précis. Elle semblait posséder toute la bonté de ce monde dans ses yeux. Jour après jour, son amour grandissait pour cette femme qu’il ne connaissait pas. Les premières paroles qu’il lui adressa furent, le genou à terre, sa demande en mariage. Ni plus, ni moins.

Katerina fut sa raison de vivre. Ils se marièrent et vécurent 45 ans ensemble. Il la faisait rire, l’emmenait au bal. Il lui offrait un bouquet de fleur toutes les semaines, bien qu’elle continua à tresser des couronnes. Il lui donna tout son être et partagea tout ce qu’il avait, ses biens comme ses pensées. Leur amour se matérialisa physiquement par la naissance de leur fille qui vit maintenant en Allemagne. Jamais Khon-ma ne put offrir à sa famille de belles vacances ou de beaux cadeaux, mais, dans le fond, ce n’était pas important. Ils étaient là les uns pour les autres et c’est tout ce qui comptait.

Peu après sa rencontre avec sa femme, il quitta l’usine pour se mettre à son propre compte en tant qu’homme à tout faire. Il réalisait alors pour le compte d’autrui les tâches qu’ils ne savaient pas ou ne pouvaient plus faire. Il s’épanouit réellement au sein de cette activité qui avait une signification sociale et morale pour lui.

Un autre épisode notable pouvant vous décrire sa manière d’agir et de penser se déroula un mois après le décès de sa femme, emportée par la maladie. Alors qu’il rentrait d’une promenade nocturne, il aperçut 3 adolescents courir, poursuivi par la police une centaine de mètre plus loin. Il les reconnu comme étant des jeunes du quartier qu’il avait déjà vu trainer dans le coin. Alors qu’ils passaient à sa hauteur, il en attrapa un et l’immobilisa. Le vieil homme reçu un coup de coude au visage pendant que le fugitif se débâtait mais il maintint sa prise. 10 secondes plus tard, alors que les policiers arrivaient, le sang coulait le long de sa tempe et son cœur semblait vouloir jouer Whipash à la batterie. Il indiqua aux gens d’armes la direction que les voyous avaient pris dans leur fuite. L’un des agents de la loi resta avec lui pour lui demander s’il allait bien et l’informa que les jeunes venaient de voler la caisse d’une épicerie et s’en alla à la suite de ses collègues. Khon-ma s’assit alors sur le trottoir, attendant que les jeunes cachés derrière la poubelle sortent de leur planque. Ils vinrent le remercier et s’excuser du coup qu’il avait reçu dans leur précipitation. Ils connaissaient le vieil homme et répondirent à ses questions quant à leur motivation. Las, le vieil homme expliqua qu’il n’appellerait pas la police mais qu’ils devaient le suivre. Ainsi, ils allèrent ensemble redonner la totalité de la caisse à l’épicier qui accepta de ne pas porter plainte.

Mais Khon-ma était las. De tout. Il avait perdu sa raison de vivre et faire le bien ne lui procurait plus le même sentiment d’accomplissement que par le passé. Il ne souhaitait plus demander des nouvelles à ses voisins et ne voulait pas retrouver ses connaissances au parc. Ses pensées étaient tournées vers sa femme disparue et sur sa propre décrépitude.  Alors, c’est avec une certaine sérénité qu’il accueilli l’accident. Il se trouvait à l’arrière du bus lorsque le tramway percuta ce dernier. Il vit la tôle se froisser, les gens voler, et il sentit que son heure était venu. Tout devint blanc.

[…]
Transfert successfull
[…]



Inventaire
Une simple canne de marche en bois qu’il a taillé lui-même en forme de vigne.


Pouvoir
Voyage astral

Au quotidien, Khon-ma peut voir des halos de couleur s'élever au dessus des gens, tels des voiles rejoignant le ciel. D'après sa propre interprétation, ces couleurs représenteraient les âmes des êtres vivants et objets. Il est également capable de se rendre dans les plans astraux où il peut suivre les traces laissées par le passage des êtres vivants et objets magiques. Se faisant, son esprit quitte son corps qui devient alors inanimé. [Utilisation : enquêtes]

Sous réserve d'être en contact physique avec une personne pendant 5 secondes, il peut également l'emmener avec lui. Alors que lui-même sera un esprit dans ce plan, l’être l’accompagnant gardera son corps physique qui sera soumis aux lois du plan (gravité, conditions climatiques, éléments, etc) que le pur esprit ne subit pas.  [Utilisation : confrontations]

Les plans astraux sont l'équivalent symbolique de notre monde réel. La bâtisse se trouvant en face de vous sera également présente dans le plan astral mais son allure sera différente en fonction de son historique. Ainsi, une maison de banlieue proprette ayant été le lieu d’un meurtre sera, dans le plan astral, couverte d’algue, les fenêtres cassées, le plancher détruit, etc. Il en va de même pour les hommes et les femmes qui sont représentés de façon symbolique en fonction de leur véritable être (un géant rouge de trois mètres pourra, par exemple, correspondre à une femme en colère). Enfin, les lois physiques de ces plans astraux sont changeantes et imprévisibles. La gravité peut changer à tout moment et vous écraser, le sol peut se fissurer sur les limbes éternels, des vapeurs toxiques peuvent provenir de gaz d’échappement d’une machine, etc. En tant que pur esprit parcourant les plans, Khon-ma est insensible à la plupart de ces dangers. Cependant, plus profond est le plan qu’on veut atteindre, plus les risques sont grands, pour le corps mais également pour l’esprit. En effet, bien qu’insensible aux changements d’environnements, l’esprit reste la proie aux attaques des symboles. Prenons un exemple concret, si la femme de l’exemple précédent est en colère contre le vieil homme, il est plus que probable que son être symbolique (le géant rouge) l’attaque dans le plan astral (même si dans le monde réel elle se retient de passer à l’action). De même, une maison ayant un mauvais karma sera susceptible d’entraver son avancement. Au final, bien qu’insensible aux changements physiques (ce que ne sera pas une personne voyageant avec lui), Khon-ma reste la proie aux attaques des représentations symboliques de ces plans astraux. Actuellement, seule la surface du voyage astral a été effleurée par l’initié. Il ressent au fond de lui-même qu’il y a encore plus à découvrir et que d’autres plans sont accessibles, mais, pour l’instant, telle est la limite de ces connaissances.

Ces pouvoirs sont à contrebalancer avec le fait que son corps soit vieux dans le monde classique et qu'il laisse une enveloppe inanimé derrière lui.




A.
24 ans
_________________________


As-tu déjà fait du RP ? Si oui, sur quel support ?


   Oui, forum et IRL.

Souhaites-tu avoir un(e) "instructeur(trice)" afin de te guider ?


   Nop, mais c'est toujours gentil de demander.

Tes passions et passe-temps :


   Hmmmm, comme tout le monde ?

Comment es-tu arrivé(e) là ?


   Top-site. Votons, votons !



Dernière édition par Khon-ma le Lun 29 Aoû 2016 - 0:57, édité 2 fois
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Charleen Imbach le Dim 28 Aoû 2016 - 13:39

Salut Khon-ma et bienvenue sur le forum Excited

C'est moi qui vais m'occuper de valider ta fiche  Smile Donc si tu as la moindre question n'hésite pas à me contacter, soit par MP soit ici même.

J'aime beaucoup ton personnage et son histoire. Tout est très bien écrit et bien détaillée. Je suis curieuse de voir comment Khon-ma va s'adapter dans ce nouveau monde et s'il trouvera des âmes égarées à aider comme il le faisait sur terre.

à propos d'âmes, je trouve que ton pouvoir est très bien choisi aww Par contre je n'ai pas tout compris Hmm Je crois que c'est l'histoire des plans astraux que je ne visualise pas bien. Est-ce que tu pourrais essayer de décrire un peu plus ce que c'est, comment ça fonctionne ?

Ta fiche est-elle finie ou souhaites-tu peaufiner certains détails ?
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Aileen O'Hara le Dim 28 Aoû 2016 - 15:06

Bienvenue dans le coin  Hug
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Erik Vargas le Dim 28 Aoû 2016 - 23:31

Eh, bienvenue à toi Khon-ma !

Ton personnage est très intéressant, son pouvoir, sa longue histoire, son caractère et tout, waw *_* !

Un homme sage comme ça, ça promet de bons RP ^^ ! Jump
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Khon-ma le Lun 29 Aoû 2016 - 1:07

Merci à tous pour vos messages d'accueil !

J'ai ajouté une jolie petite description de ma vision des plans astraux et des règles régissant leur parcours (bon, je vais tout de même vous dire où est la modification, histoire que vous n’ayez pas à tout relire, c’est le paragraphe de fin dans la partie "Pouvoir").

En espérant que tout soit également clair pour vous.
Et pour répondre à la question de Charleen, oui ma fiche est finie (enfin, j’espère, parce que je ne peux pas dire "finie" tant qu'elle n'a pas été validé par tes soins).
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Elenna Keegan le Lun 29 Aoû 2016 - 17:22

Plop ♪

Bienvenue à toi sur notre beau forum. J'espère que tu t'y plairas et j'adore l'originalité du personnage, il faut un sacré culot pour jouer un personnage assez atypique et je sais combien les gens souvent rebutés à l'idée de jouer quelqu'un de plus âgé que la moyenne.

Je te souhaite bonne chance pour ta validation et de faire pleins de beaux rps parmi nous ! Excited


Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Charleen Imbach le Mar 30 Aoû 2016 - 18:30

Salut Khon-ma  aww

Tes descriptions sont parfaitement claires. Tu as une idée très précise du pouvoir de ton personnage et je suis curieuse de voir comment tu vas l'utiliser en RP, cela risque d'être intéressant !

Le secteur de l'artisanat me paraît tout à fait adapté à ton personnage, je vais donc t'ajouter au groupe :

Enfin, ton personnage résidera dans l'habitation "La cabane". Tu peux voir la liste de tes colocataires par ici.


Et maintenant ?

Dorénavant que tu es validé-e, tu as accès à toutes les zones de RP. N'oublies pas d'aller faire recenser ton personnage dans le listing des avatars, ainsi que les capacités de celui-ci dans le listing des pouvoirs.

À son réveil, ton personnage est pris en charge par un-e membre du secteur Santé qui lui explique un peu où il / elle est, ce qu'il s'est passé, vérifie son état de santé. Suivant celui-ci, ton personnage va rester pendant une période plus ou moins courte (en moyenne une semaine) à l'Hôpital pour récupérer des forces et s'adapter avant d'être lâché-e dehors. En outre il / elle aura des exercices et tests psychomoteurs et pourra bénéficier d'un accompagnement psychologique. Lorsqu'il / elle est jugé-e apte à sortir, un-e membre du secteur Santé viendra l'en informer, lui donner le nom du Secteur et le numéro de foyer auxquels il / elle est assigné-e et lui présenter son mentor, un-e membre du même Secteur qui l'initiera à son métier et la vie dans la Cité. Ce mentor peut être un-e autre joueu-r/se ou un PNJ.

Tu peux démarrer ton aventure par le RP de réveil de ton personnage, à l'hôpital de la cité, seul ou avec un autre joueur (dirige toi vers les Demandes de RP pour organiser cela). Pour rappel, les informations concernant le transfert se trouvent dans ce sujet.
Bien que cela soit une étape clef dans l'histoire de ton personnage tu n'es pas obligé-e de le faire, tu peux de te lancer directement dans d'autres RP.

Le mentor assigné à ton personnage en RP peut être un PNJ ou un autre joueur. Pour ça aussi, le sujet de Demandes de RP peut te servir à trouver quelqu'un de motivé. Évidemment, il faut que cette personne soit du même secteur que toi.

Enfin, pour bien démarrer et cerner davantage le nouvel environnement de ton personnage, il est vivement conseillé d'aller jeter un œil au sujet concernant la cité afin de savoir comment elle est faite, quels sont les détails de la société, ainsi qu'une brève chronologie à laquelle tout personnage peut facilement avoir accès.

Pour plus d'informations, n'hésites pas à jeter un coup d'œil au Compendium ou à poser des questions dans la Zone de communication.



Ta fiche est donc validée, tu peux dès à présent commencer le RPG Boogie
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Khon-ma le Mar 30 Aoû 2016 - 20:06

Youhou? Youhou.
Dans l'attente de tous vous rencontrer en RP. Lick

Ono
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Neel le Jeu 1 Sep 2016 - 23:52

Bienvenue à toi Khon-ma !

Une bien jolie fiche, poétique. Le pouvoir en particulier est curieux, j'aime beaucoup comme tu l'as développé. Pour la petit futilité : je suis sous le charme de l'image utilisée en avatar pour ta fiche.

Je jetterais avidement un oeil sur tes rps, curieuse de l'évolution qu'aura ce personnage...
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Khon-ma Askhat

Message par Sanwa Cori Orwell le Sam 24 Sep 2016 - 18:29

Poétique, beau, bien écrit, j'aime♫
Décidément, ce forum<3
Général
Détails
HRP
avatar
 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum