[PV] Premiers pas dans la défense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PV] Premiers pas dans la défense

Message par Deliah Leucosie le Ven 29 Juil 2016 - 23:01

PV Erik, flashback deux mois plus tôt

A peine un pied hors de son nouveau chez elle, Deliah se mit à frissonner. L'heure était matinale, si bien que les rayons des soleils n'avaient pas encore commencé à réchauffer l'atmosphère. La cité était encore endormie, mis à part les âmes éparses qui circulaient dans ce calme plat. Le froid avait quelque chose d'agréable, un signal que le réveil était amorcé, que tout restait encore à faire.

Il n'avait pas fallu longtemps à la jeune Deliah pour se faire à ce nouvel environnement. Physiquement, déjà, elle avait été sur pied et apte à l'action à peine trois jours après son réveil. Il était apparu, après qu'elle ai cassé quelque objets en les saisissant un peu trop fort sans y prendre gare, que son pouvoir était lié à son physique. Il était donc normal qu'elle soit pas normal.
De plus, la jeune brésilienne avait accepté avec une ouverture d'esprit presque naïve ce nouveau monde. Son caractère n'était pas scientifique, matérialiste ou accroché aux choses tangibles et explicables. En ne prétendant pas comprendre tout ce qui pouvait ou ne pouvait pas avoir lieu dans son monde, elle approchait l'inconnu sans incrédulité. Alors certes, un nouveau monde, une autre dimension ou des pouvoirs surnaturels, cela faisait beaucoup à ingérer d'un seul coup. Les choses étaient différentes ici, ce n'était pas à lui de s'adapter à elle, mais bien l'inverse.

En comprenant que son équilibre mental n'avait pas tant été ébranlés par son transfert, les médecins l'avaient laissée partir hier, au bout d'une petite semaine. Elle avait reçu son affectation à la défense, ainsi que celle à son habitation : le hangar, dans le quartier de la falaise. Elle avait peu dormi, cette nuit là. Ce nouvel environnent la faisait sursauter au moindre bruit, aux cris des animaux dans la forêt, au vent s'engouffrant entre les habitations, aux respirations bruyantes de ses voisins de dortoir. Elle allait devoir dompter ses sons avant de dormir de ses deux oreilles.

Plus elle marchait le long des renforcements du Siège, moins elle se sentait endormie. Il n'y avait pas que la fraicheur du matin et la circulation qui se refaisait dans son corps qui y contribuaient. Le stress de cette première journée la taraudait. Qui allait elle rencontrer ? Qu'allait-on lui apprendre ? Qu'attendrait-t-on d'elle ? Elle accéléra le pas.

Entrée dans les renforcements, elle perdit son regard dans cette zone inconnue. C'était donc cet endroit qu'elle allait côtoyer, à présent. Le quartier général de la défense n'était plus qu'a une ou deux minutes de là, n'attendant plus qu'elle.
Comparé au reste de la cité, ce lieu était vivant. Des recrues matinales s'y afféraient déjà. Ce n'était pas grand chose, mais l'espace paraissait moins vide, moins froid. En suivant les groupes, elle rejoignit ce qui ressemblait à une salle d’entrainement
Elle n'avait aucune idée d'où elle devait aller. Son communicateur avait indiqué que son formateur serait un certain Erik Vargas, un sergent. Elle n'osa pas demander aux âmes occupées de qui il pouvait bien s'agir. Dans un coin de sorte que sa présence dérange le moins possible, elle attendit.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Erik Vargas le Sam 30 Juil 2016 - 0:16

La matinée commença de façon banale, à savoir avec un chien en gros plan dès qu'il ouvrit les yeux. Growl devait avoir confondu la légère vibration du communicateur au bras de son maître avec un signe qu'il était temps de s'exciter à 500% comme si on lui disait qu'il était temps d'aller faire une promenade.

« Moi aussi je suis heureux de me lever ce matin, maintenant vire, t'es de plus en plus lourd on dirait... » souffla-t-il à voix basse.

Laissant le canin se rouler d'excitation dans les draps comme s'il s'agissait de son lit, Erik s'habilla, s'équipa et se prépara un petit déjeuner en silence : il n'avait pas vraiment fait attention, mais il était fort probable que les autres habitants dormaient encore à cette heure-ci, il se levait généralement le premier. Quittant l'habitation talonné par son fidèle compagnon à quatre pattes, lançant le reste de son morceau de pain au chien en refermant la porte derrière lui, il s'étira à nouveau : aujourd'hui, il devrait évaluer et voir un peu comment aborder une nouvelle recrue, rien de bien dangereux, sauf s'il s'agissait encore de quelqu'un avec un pouvoir puissant, instable et pas encore maîtrisé. Bah... Lui maîtrisait son propre domaine magique, il s'était vachement amélioré au niveau des manœuvres défensives.

« Bon, au pire quoi ? J'ai des congés à l'hosto... »

En y réfléchissant bien, ce n'était pas si mal au vu de ce monde dérangé et dangereux. Néanmoins, il se connaissait, après quelques jours il souffrirait d'ennui plus que d'une quelconque blessure.

C'est donc droit et sérieux qu'il entra dans le Siège, se dirigeant vers les infrastructures réservées à la Défense... contrairement à son chien qui n'hésitait pas à gambader joyeusement à toute vitesse, tourner en rond, aller quémander des caresses au premier passant, reniflant tout caillou un peu trop suspect à son goût (mais en restant à proximité de son maître pour cela, au cas où une de ces pierres était un de ces monstres qui le terrifiaient autant).

S'étant dirigé vers la salle d'entraînement, il salua ceux et celles qu'il connaissait (une bonne partie, donc) et fit signe à Growl d'aller se coucher dans un coin et faire ce qu'il savait faire le mieux : rien.

« Apparemment on a une nouvelle, la paumée là bas... J'imagine que c'est ça que tu cherches Vargas, non ?
- Probablement, merci, t'es encore ici toi ?... wait... Non ne me dis pas, t'es toujours là... »

Laissant donc le vétéran habitué de la salle d'entraînement, l'ex-militaire alla rejoindre la "paumée". Certes, elle n'avait pas l'air à sa place, et au vu des informations qu'on lui avait donné la veille, c'était bien elle :

« Hmmm, Deliah Leucosie ? »

Avant qu'il ne puisse arriver à son niveau, Growl déboula de nulle part et piqua le sprint le plus surnaturel possible pour arriver en premier, la queue frémissante, tout foufou : non pas question que son maître ait des caresses de cette inconnue avant lui... (même si son maître ne voulait pas de caresses, mais pourquoi chercher une explication aux pensées de ce cabot ?)

« Growl... irrécupérable ce chien... Bref, Deliah. Je suis Erik Vargas, on va procéder à quelques tests afin que je me fasse un peu une idée de ton niveau, tu vas bien évidemment t'améliorer avec le temps, mais c'est pour savoir un peu où tu te situes, car par la suite je serais ton sergent, ce qui signifie que tu seras sous mes ordres, tu y vois le moindre problème ? »

Son ton sérieux et autoritaire laissait deviner que ce n'était pas la première fois qu'il faisait ça. Il fallait qu'il se fasse une idée de ses capacités, certes, mais également de son caractère. Alors si elle ne supportait pas le fait de recevoir des ordres, il fallait lui faire comprendre que c'était nécessaire et que ce n'était pas similaire à quoi que ce soit sur Terre, là il s'agissait de survie, pas de course à l'argent, au pouvoir ou quoi que ce soit dans le genre.

Growl posa son arrière-train au sol, comme si le ton employé dans le discours de son maître lui avait fait comprendre qu'il fallait se calmer et attendre. Même si au vu de son regard, à l'intérieur, c'était un feu d'artifice d'envies, de fantasmes mettant en jeu une multitude de mains qui venaient le caresser et le grattouiller derrière les oreilles, sur le crâne, derrière les oreilles, sur le ventre, et pourquoi pas aussi derrière les oreilles.
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Deliah Leucosie le Mer 3 Aoû 2016 - 1:33

L'attente dans un coin de la pièce fut suffisamment longue pour qu'elle se sente mal à l'aise, mais pas assez pour qu'elle eu le temps de s'ennuyer. Au début, elle ne prêta guère d'attention à l'homme qui se dirigeait vers elle. Il aurait pu aller n'importe où, vers les barres de tractions ou saluer quelqu'un dans cette direction. Rien n'indiquait qu'il allait lui parler. Ce n'était qu'une silhouette athlétique parmi d'autres.

Cependant, elle finit par comprendre qu'il s'apprêtait à s'adresser à elle. Il la regardait, sans aucun doute possible, et ce n'était pas du regard blasé ou juste indifférent des gens qui vaquaient à leurs propres occupations. D'ailleurs, plus il s'approchait plus elle trouvait que quelque chose clochait dans ses yeux. Si le gauche d'un marron clair était tout ce qu'il y a de plus normal, son droit, quant à lui, était une blancheur presque totale. Elle doutait que l'homme puisse voir quoi que se soit de ce côté là, bien qu'il ne dut pas en être handicapé pour être soldat.

Hmmm, Deliah Leucosie ?

Au son de sa voix s'adressant à elle, la jeune femme se raidit. On aurait pu croire à un garde-à-vous pour peu qu'elle eut fait claquer son talon et saluer du bras droit.

C'est moi, confirma-t-elle.

En un sens, elle était soulagée. Quelqu'un allait se charger d'elle à présent, elle n'avait plus à déambuler seule.
C'est alors qu'un chien débaroula, yeux vifs et truffe humide. Dans un premier temps, Deliah ne fut pas étonnée. Elle avait l'habitude des chiens, qu'ils soient errants ou dressés, et celui-là ne semblait pas bien méchant. Il fallait dire que son transfert ne remontait à pas assez loin pour qu'elle intègre certaines informations dans son inconscient. Notamment : il n'y avait ni chat, ni chien, ni aucun animal "normal" dans ce monde. Ce ne fut que quand l'homme, Vargas sans trop de doutes, reprit la parole qu'elle réalisa la rareté de ce quadrupède. Ainsi, certains avaient été transférés ?

Bref, Deliah. Je suis Erik Vargas, on va procéder à quelques tests afin que je me fasse un peu une idée de ton niveau, tu vas bien évidemment t'améliorer avec le temps, mais c'est pour savoir un peu où tu te situes, car par la suite je serais ton sergent, ce qui signifie que tu seras sous mes ordres, tu y vois le moindre problème ?

Prenant le temps d'écouter chaque information, Deliah ne répondit pas tout de suite. Ce n'était certes pas bien compliqué, mais étant encore perdue dans la Cité, elle se perdait parfois dans les explications trop longues.
Le ton était cassant sans être dit avec animosité, simplement le manque absolu de familiarité la rendit mal à l'aise. Elle s'était faite à la prévenance des gens de l’hôpital, alors ce type n'avait clairement pas le temps -ou l'envie- de se perdre en futilité. Sans sa dernière question, elle aurait même cru qu'il accueillait tout le monde comme ça. "Tu y vois le moindre problème ?" Cette interrogation lui paraissait pleine de défiance, puisqu'elle n'escomptait qu'une seule réponse : "Chef, non chef !". Croyait-il que sa jeunesse ferait d'elle une recrue insubordonnée ?

Non.

Elle aurait pu s'arrêter là, mais elle eu peur de paraitre irrespectueuse. Juste "non", c'était un peu sec. "Non Monsieur Vargas" ? "Non Sergent" ? Toute nomination lui semblait hasardeuse.

Non, je comprends très bien.

Allonger la phrase de la sorte ne changeait certes rien à son sens, mais elle l’adoucissait. Espérons qu'elle aurait le même effet sur cet Erik.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Erik Vargas le Jeu 4 Aoû 2016 - 21:04

Lorsqu'il posa sa question, le sergent observa bien la réaction de la jeune femme afin de pouvoir déceler quoi que ce soit qui trahirait sa pensée. On ne pouvait pas toujours faire confiance aux réponses orales, et il était quelque peu jaloux de ceux qui avaient le pouvoir de lire dans l'esprit. Bon, lui était à même d'altérer la lois et propriétés physiques du monde qui l'entourait, ce n'était pas rien. Mais c'était moins utile dans un contexte social... Il fallait l'avouer.

Après un petit instant de réflexion ne laissa malheureusement rien transparaître sur son visage, la nouvelle recrue répondit un simple "Non", puis renchérit aussitôt d'un "Non, je comprends très bien.", comme si elle avait peur que le premier mot ne soit pas une réponse assez "consistante". C'était un effort minime, mais plutôt encourageant.

Fronçant légèrement les sourcils, il s'autorisa à esquisser un fin sourire.

« Dans ce cas ça devrait bien se passer entre nous, je ne suis pas ici pour cogner sur des idiots qui hurlent au scandale. J'ordonne pour organiser les tâches de la Défense qui me sont données, pour assurer la sécurité des habitants, pas pour jouer avec des pions sur un quelconque échiquier politique. »

On la sentait, sa rancœur envers le système sur Terre ? Mais non voyoooons. Lui faisant signe de le suivre et se retournant pour commencer à marcher, il ajouta, haussant un peu les épaules d'un air un peu plus décontracté :

« Il y a aussi la probabilité que tu me mettes KO, donc autant rester sur une base pacifique. » fit-il avec le sourire.

Il savait frapper du poing sur la table lorsque cela était nécessaire, tout comme il savait quand relâcher la pression ou ne pas abuser de son autorité : il n'avait jamais mené son groupe de militaires sur Terre, mais ici, cela semblait marcher plutôt bien.

« Malheureusement il va quand même falloir que je t'évalues. Faire un test de connaissances maintenant serait beaucoup trop cruel, il ne nous reste donc que le test d'aptitudes au combat. »

Erik s'était arrêté au niveau de ce qui semblait être une zone de combat. Bien loin du ring surélevé similaires à ceux lors des combats de boxe, de catch ou autres, l'espace était juste garni de quelques tapis amortisseurs de fortune, sans doute fabriqués avec les moyens du bord, le tout étant délimité par un morceau de bande adhésive colorée qui était également utilisée sur les chantiers de l'Artisanat.

Sans retirer ses chaussures, il s'y avança et fit volte-face, observant cette future nouvelle combattante sous ses ordres.

« Même si tu es jeune t'as l'air robuste, aller viens, montre moi un peu si tu sais faire quoi que ce soit. Face aux monstres de l'extérieur, c'est tuer ou se faire tuer... »

Il lui fit le signe international du "amène toi", l'invitant à donner le premier coup, comme s'il lui faisait l'honneur d'ouvrir la danse. Il préférait voir à quoi il avait affaire en étant sur la défensive plutôt que d'attaquer et se retrouver dépourvu face à quelque chose de potentiellement nouveau ou trop ingérable.

Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Deliah Leucosie le Lun 8 Aoû 2016 - 12:13

Le sourire discret qui apparut sur le visage de son interlocuteur indiqua qu'elle n'avait pas fait de faux pas. Le soulagement la fit se détendre imperceptiblement. D'autant plus que sa tirade suivante allait dans ce sens.

« Dans ce cas ça devrait bien se passer entre nous, je ne suis pas ici pour cogner sur des idiots qui hurlent au scandale. J'ordonne pour organiser les tâches de la Défense qui me sont données, pour assurer la sécurité des habitants, pas pour jouer avec des pions sur un quelconque échiquier politique. »

Deliah hocha la tête sans y réfléchir plus que ça. Elle n'était pas du genre à douter de la bonne fois des gens. Pour elle, mis à part la première phrase, cela s'apparentait à du blabla inutile. On l'avait assigné à la Défense, sous les ordres de ce type. Pas la peine de se justifier, elle lui donnait toute légitimité.

« Il y a aussi la probabilité que tu me mettes KO, donc autant rester sur une base pacifique. »

Ah, il était au courant pour son pouvoir ? Ce n'étaient que de petits incidents pour l'instant, mais peut-être que les médecins les avaient déjà consignés dans des rapports. Ou alors non... Il n'était pas si compliqué d'envoyer les gens voir 36 chandelles. Juste savoir où frapper. Le foie, c'était le mieux.

« Malheureusement il va quand même falloir que je t'évalues. Faire un test de connaissances maintenant serait beaucoup trop cruel, il ne nous reste donc que le test d'aptitudes au combat. »  

Quoi, parce qu'il y aurait un test de connaissances ? Deliah recevait chaque nouvelle information sans avoir le temps de la digérer. Il serait quand ? Qui allait lui donner les informations dont elle aurait besoin ? Vargas ? Et que se passerait-il si jamais elle échouait ?.... Un test d'aptitude au combat ?!

La jeune femme observa son instructeur avancer sur le ring sans oser dire quoi que ce soit. Là, tout de suite, elle allait se battre ? Évidemment, elle ne s'insurgeait pas de ne pas être prête, ou pas échauffée. Quand un mec bourré vient te mettre une droite, il n'attend pas que tu lui ai donné ton feu vert.
Mais... Un combat à mains nues, un contre un, sur un espace réglementaire et à la loyale. Quatre conditions qu'elle n'avait jamais, ou très rarement, expérimentées. Elle ne pourrait pas s'en sortir en courant, pas plus qu'en lui montrant son cran d'arrêt - qu'elle n'avait plus de toute façon.
Mais qui avait dit qu'elle avait le choix ? Elle allait le rejoindre un moment ou un autre, alors pourquoi retarder ce qui devait arriver ? Elle retira la veste noire qu'elle avait prise pour aller dehors, retroussa son pantalon un peu trop large et enfin elle montait sur les tapis de fortune.

« Même si tu es jeune t'as l'air robuste, aller viens, montre moi un peu si tu sais faire quoi que ce soit. Face aux monstres de l'extérieur, c'est tuer ou se faire tuer... »

Pendant qu'elle se mettait en garde - les deux jambes peu écartées et légèrement fléchies, les bras ramenés devant elle pour attaquer et défendre rapidement, légèrement de profil - elle jaugeait son adversaire. Athlétique et en parfaite possession de ses moyens. C'était ça, les deux critères sur lesquels elle s'était toujours basée : la force, et le niveau de conscience. Le plus important n'étant pas le premier, mais bien le second. Les piqués, c'étaient les pires. Aucune sensation de douleur, aucune raison de combattre mais une rage inarrêtable... Heureusement, elle ne risquait pas d'en rencontrer dans la Cité.

Vargas lui fit signe de prendre l'initiative. Encore une fois, elle n'avait pas l'habitude. Ce n'était jamais elle qui frappait en premier, pas suffisamment stupide pour lancer des bagarres.
Elle restait stable sur ses deux jambes. Aucun sautillement, ni de balancement d'un pied à l'autre. Pas plus qu'elle ne bougeait, ou mimait des attaques dans le vide. Chercher la moindre forme de sport de combat conventionnelle dans sa posture aurait été peine perdue.

Puis, elle attaqua. En bougeant le moins possible son épaule gauche pour ne faire aucun appel, elle lança son poing avant vers les yeux de son adversaire. Évidemment, la garde était fermée, impossible de le toucher, mais de tout façon ce n'était qu'une feinte. Le poing droit partit alors, et en même temps elle passa tout son poids sur son appui gauche en pivotant les hanches. Mais toujours pas un vrai coup, tout juste avança-t-elle son coude.
La véritable attaque arriva du pied droit, à présent libéré de son poids. Elle le leva à peine, dessinant un arc de cercle sur le sol. Ce genre d'attaque de jambe était un coup de p*te, absolument pas réglementaire dans la majorité des sports. Difficile à prévoir et à voir pour les adversaires, et encore plus si ceux-ci étaient habitués à se faire attaquer au ventre où à la tête. Les coups de pied n'étaient évidemment pas légion dans les combats de rue. Perdre intentionnellement un appui sur un sol irrégulier et parfois glissant n'était clairement pas une stratégie. En plus, la distance entre opposants était bien souvent trop courte pour un high kick. Le croche-patte était, dira-t-on, l’exception qui confirme la règle.
Elle visait le côté de sa cheville avant, avec une force qu'elle espérait correcte. Il en fallait de la puissance, pour faire perdre ces appuis à quelqu'un.

Sauf que, ne contrôlant pas la force supplémentaire qui lui était tombée dessus depuis son transfert, son coup prit de la vitesse et allait frapper avec un impact bien supérieur.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Erik Vargas le Dim 14 Aoû 2016 - 18:51

Face à la jeune combattante, Erik attendit qu'elle entre dans "l'aire de combat". Les zones restreintes n'étaient pas forcément représentatives de la réalité lors d'attaques de monstres, mais savoir tenir sa position était un élément essentiel dans la protection de la cité ou de ses habitants.

En silence, il l'observa retirer sa veste et arranger un peu son large pantalon pour ne pas être gênée dans ses mouvements : déjà, elle devait savoir se battre pour connaître ce genre de détails. Avait-il affaire à une jeune femme qui avait assisté à quelques séances d'autodéfense, ou bien venait-il de demander "viens me cogner" à une experte en MMA, boxe, karaté, kung-fu ?

La posture qu'elle adopta n'en était pas vraiment une, impossible de déterminer son style (si elle en possédait un), ou son niveau. Bah, tant pis, découvrir des choses en se faisant cogner, c'était toujours fun. Pour sa part, il l'imita partiellement, redressant ses poings pour former une garde basique : habituellement, il jouait sur la surprise, laissant ses bras le long du corps et usant de son pouvoir pour amplifier la vitesse de ses mouvements. Mais ce combat là était plus axé sur la récolte d'information et l'évaluation de la nouvelle, il pouvait la jouer "réglo". Plus ou moins...

L'attaque ne tarda pas, aucune hésitation à attaquer son supérieur, c'était bon signe (pas le fait qu'elle l'attaque, hein, plutôt le fait qu'elle ne soit visiblement pas très encline à l'hésitation !). Un simple coup de poing, qu'il préféra parer plutôt qu'éviter afin de rester plutôt proche. La faible force qu'il ressentit lui confirma ses doutes sur une potentielle feinte, le poing droit arrivant dans sa direction... Non, le coude... Ou pas. Dans le feu de l'action, ayant rapidement compris mais ne pouvant qu'à peine réagir, il bascula son appui en arrière, sur sa jambe en retrait pour ne pas se faire balayer comme un novice. L'impact sur sa cheville fut puissant, très puissant... Peut-être un peu trop ?

Poussant un petit grognement sous l'effet de la douleur inattendue, il se déporta rapidement sur le côté, afin de glisser avec hâte dans le dos de Deliah et lui asséner un puissant coup d'avant-bras amplifié par son pouvoir afin de lui transmettre un surplus d'énergie cinétique afin de l'envoyer loin de lui dans un impulsion bleuâtre.

Fronçant les sourcils, il prit brièvement appui sur son pied touché, la douleur lui indiquant qu'il avait encaissé un méchant coup. Rien de cassé, mais il était certain qu'il n'était pas passé loin d'une éventuelle fracture. C'était quoi cette nouvelle ? ll allait l'envoyer étrangler les ursaï à mains nues !

« Bon sang, tu fais vraiment pas semblant... La prochaine fois qu'on m'envoie une nouvelle recrue, je force les membres de la Santé à remplir un peu plus le dossier. »

Redressant les yeux vers elle, n'ayant pas vraiment fait attention s'il l'avait faite trébucher ou non, il ajouta :

« Tu l'a fait exprès ou bien tu ne sais pas te contrôler ? »

Son ton n'était pas empli de reproches, bien au contraire, lui-même avait eu du mal à prendre en main ses nouvelles capacités, ayant envoyé dans les airs plus d'une personne, sa propre personne dans un bon nombre de cas. S'ils continuaient le combat, il devrait user de ses propres pouvoirs pour encaisser ces attaques sans risquer de se faire briser quoi que ce soit... Il pourrait la mettre un peu plus en difficulté pour voir jusqu'où elle s'en sortirait.

« Bon, t'en fais pas pour moi, maintenant que je sais... On continue ? »
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Deliah Leucosie le Sam 20 Aoû 2016 - 15:40

La cheville fut balayée d'un coup, mais cela ne servait plus à rien. C'était infime, un changement de posture, un simple recul, mais c'était suffisant pour se prévenir du balayage. Le choc n'était donc plus qu'un coup. Violent, certes, et même bien plus que prévu, mais peu effectif vu la zone touchée. La contre-attaque, quant à elle, arriva immédiatement. Vargas était habitué au combat, il la déborda avant de la frapper dans le dos.
Deliah ne comprit pas très bien ce qu'il se passa. Le coup l'envoya en avant avec une force inattendue. Son buste partit vers avant et alors qu'elle craignait de s'écraser tête la première contre les tapis de fortune, elle fit deux pas. Chaque appui était parfaitement contrôlé : le premier rétablit son équilibre, et le second arrêta net sa course en absorbant le reste de la vitesse en un pliement de genou. D'un geste vif, elle se retourna face à son adversaire.

« Bon sang, tu fais vraiment pas semblant... La prochaine fois qu'on m'envoie une nouvelle recrue, je force les membres de la Santé à remplir un peu plus le dossier. »

Apparemment il n'avait pas été au courant pour son pouvoir. Elle espérait ne pas lui avoir trop abimé le pied, même si le rebord de la cheville était assez solide.

« Tu l'a fait exprès ou bien tu ne sais pas te contrôler ? »

Cette question inquiéta la jeune femme. Qu'allait-il croire d'elle s'il s'imaginait qu'elle l'avait fait exprès ? Sa relation avec son formateur avait failli partir sur le mauvais pied, ce n'était pas le moment de réduire à néant le début de cordialité qui s'était installée.

- Je suis arrivée il y a une semaine, se justifia-t-elle sur le ton de l'excuse. Ma force a augmenté et je... Je ne sais pas vraiment comment ça marche.

« Bon, t'en fais pas pour moi, maintenant que je sais... On continue ? »

Soulagée, elle se remit en garde. Lui avait-il vraiment donner son accord pour qu'elle utilise une puissance potentiellement dangereuse contre lui ? Il semblait bien. En même temps, vu la force qu'il avait démontrée dans son dernier coup, il ne devait pas être tout à fait "normal" lui non plus.

Inconsciemment, elle avait inversé ses pieds, de sorte d'avoir le droit devant. Pour une droitière en combat, on conseillait plutôt l'autre garde de sorte d'avoir plus de puissance dans le poing arrière et sa jambe forte en avant, mais Deliah n'en avait cure. En se plaçant ainsi, elle se sentait prête à passer à l'offensive.

Doucement, sans faire de véritable pas, elle glissa vers l'avant. Elle tentait d'acculer Vargas, pour lui mettre la pression et le forcer à faire un mouvement. Recul ? Esquive vers la droite ou vers la gauche ? Ou bien allait-il prendre l'initiative dès que la distance réduite le mettrait en danger ? Non. Rien de tout cela : il ne bougea pas.*
En un sens, cela lui allait autant. Leur distance était bien plus proche de celle à laquelle elle était habituée en combat, suffisamment proche pour que ses coups de poings touchent.

Alors, elle passa à l'attaque. Son bras droit partit en premier vers la garde de son adversaire, puis se replaça devant son visage alors que le gauche partait à son tour. Sans faire attention à une quelconque réplique de son adversaire, elle enchaina ainsi les techniques de bras de manière totalement irrégulière, parfois en direct parfois en crochet, mais toujours assez haute sur le corps et jamais appuyées. On aurait dit une boxeuse en pleine action, ce qui s'avérait rarement efficace en véritable combat mais qui permettait de noyer plus ou moins l'opposant.
Alors qu'elle allait se fendre d'un uppercut pour le prendre par surprise, elle changea d'idée au moment de la frappe. Son buste s'était abaissé pour frapper en remontant, et en croyant voir une ouverture, elle décida plutôt d'envoyer tout son corps vers l'avant. En temps normal, elle aurait douté de sa capacité à enfoncer ainsi la posture d'un combattant, mais elle se dit que sa force supplémentaire allait peut-être l'aider.
Ainsi devenu bélier humain, son épaule s’approchait dangereusement des côtes de son sergent.

*LA accordé pour cette "non-action"
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Erik Vargas le Dim 28 Aoû 2016 - 1:36

- Je suis arrivée il y a une semaine. Ma force a augmenté et je... Je ne sais pas vraiment comment ça marche.

Il n'avait même pas bronché à cette réplique, bien trop fréquente, mais qui était une excuse parfaitement valable. Bon, ça ne marcherait plus d'ici une semaine ou deux, mais d'ici là, la brésilienne allait devoir faire des efforts pour maîtriser un peu plus ses nouvelles capacités. Elle semblait avoir le recul pour cela, bien que sur l'instant, son pouvoir la dépassait un peu et elle le laissait faire sans trop y réfléchir. Là aussi, classique erreur du débutant, mais indispensable (et préférable à effectuer en entraînement).

Ils reprirent donc l'affrontement. Deliah se mit en garde aussitôt, adoptant une posture de combat d'apparence solide, et ce avec une facilité déconcertante, presque naturellement. Le sergent comprit alors qu'elle devait avoir vécu dans un coin difficile et que cela lui donnait les bases d'une meilleure survie dans ce nouveau monde... comme lui.

Le danger, il l'avait affronté à de nombreuses reprises, il était robuste, pas vraiment taillé comme une armoire à glace, mais il conserva sa position, même lorsque la femme à la force surhumaine lui fonça dessus. Le premier coup fut puissant, pas autant que ce dont elle était vraiment capable : son schéma d'attaques-feintes se reproduisait. Une autre attaque s'enchaîna et Erik sentit qu'il allait falloir employer ses propres compétences, même face à cette nouvelle recrue. Eh, après tout, si sa magie amplifiait constamment sa force physique, il avait le droit de se servir de son énergie d'altération de la physique !

Les poings de la jeune femme se heurtèrent donc à des champs cinétiques qui vinrent se déployer périodiquement au niveau des avant-bras de l'ex-militaire, encaissant les chocs en réduisant l'impact des attaques brutales qu'elle assénait sans le moindre effort : même avec cela, il pouvait toujours sentir une partie des chocs. Ne pas annuler toute l'ampleur des coups lui permettait d'économiser une énorme quantité d'énergie. Lorsque la première couche magique de couleur bleutée vint l'aider à parer un coup, le sergent adressa un sourire en coin à la bleue, tandis que son œil blanc commençait à présenter quelques rares étincelles de la même couleur que sa magie.

** C'est bien... Continue ** songea-t-il.

Elle s'acharnait, attaquant à toute vitesse, ne lui laissant que le temps de parer ses coups. Dans un battement, il sentit une variation soudaine : un coup en traître comme tout à l'heure ? Une attaque dévastatrice ? Sa concentration se renforça, et il vit cet uppercut arriver, impossible à parer, elle avait bien orchestré son débordement d'attaques le masquer.

Erik fronça les sourcils. Tant pis, s'il n'allait pas pouvoir le parer, il allait se l'approprier ! Sauf que le coup ne vint pas, et c'est la jeune femme toute entière qui lui fonça dessus, comme un rugbyman en pleine charge, sauf qu'elle devait probablement avoir la force d'une équipe entière.

« Mauvaise idée... »

Néanmoins, cela n'avait pas changé grand chose à son plan, au contraire : une fraction de seconde avant l'impact, son énergie se déploya. Lorsque la jeune femme le heurta, les forces physiques se mélangèrent, se réorganisèrent. Il avait décidé d'en garder une partie, plus répartie dans tout son corps pour lui permettre d'effectuer un bond en arrière (et non pas pour se faire briser les côtes), tandis que tout le reste fut conservé par la brésilienne, changeant de direction pour prendre la plus simple et la plus facile à initier : le bas, la gravité.

En un éclair, Deliah fut donc totalement privée de son élan et projetée au sol, comme si un camion lourd venait de lui tomber dessus à la verticale depuis le ciel. Heureusement que le sol possédait des pseudo-tatamis... Mais après tout, si son corps était renforcé, alors elle pouvait sans doute encaisser un impact dans le genre.

Habitué aux propulsions dans le genre grâce à son pouvoir, le sergent retomba avec souplesse sur ses pieds, cognant ses deux poings entre-eux, libérant autour de lui une faible impulsion toute aussi bleue que ses manifestations d'altération : de l'énergie instable, suffisamment peu pour s'en débarrasser comme ça. Mieux valait ne pas en accumuler lorsque cela était évitable.

« Tu vas bien ? Là je pense qu'on peut faire une pause. »

Habitué à voir les forces à l'œuvre, elle était tombée avec pas mal de puissance. Bon, rien n'avait craqué sous le coup, donc à part une épaule lourdement endolorie ou un truc dans le genre, il ne devait pas avoir trop abîmé sa nouvelle recrue... Au pire, il ferait passer ça pour du bizutage... Plus ou moins...
Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Deliah Leucosie le Sam 17 Sep 2016 - 18:55

Désolée pour ce retard et ce RP un poil court, j'ai eu plein de boulot et des exams approchent Sad



« Mauvaise idée... »

Pour qui ? Elle ou lui ? Enfin, de toute façon elle était lancée. Le temps que l'information arrive et soit traitée, elle avait déjà terminé son mouvement. Cinq centimètres, quatre, trois, deux, un...Elle le frôlait...

Le sol la reçut brutalement. Cela c'était passé tellement vite, de manière tellement inattendue... Un peu comme si elle avait heurté un mur invisible alors qu'elle courait à pleine vitesse sur un chemin dégagé. Qu'est-ce que.... Qu'est-ce qu'il venait de se passer ?
Mais avant, quel était la situation actuelle ? Elle n'avait pas eu conscience de bouger pour amortir sa chute, cependant elle était loin de s'être explosée à terre en tombant sans retenue. Ses bras étaient pliés devant elle, mains à plat et avant bras au sol, de sorte que ses coudes ne reçoivent pas tout son poids verticalement mais de manière quasi latérale. Sa pommette gauche avait percuté les tapis de fortunes, induisant une douleur vive mais bénigne : son cou n'avait pas trop subit, ni sa boite crânienne ; elle n'était plus sonnée du tout à présent.

D'une impulsion, elle se releva vers une position accroupie. Vargas était face à elle quelques mètres plus loin, ne semblant aucunement souffrir de sa dernière attaque. En quoi consistait son pouvoir, exactement ? Deliah avait déjà subit celui-ci à travers le premier coup qu'il lui avait assené, mais là cela n'avait rien à voir. Il n'avait même pas utilisé ses mains, et une lumière bleuté était apparue autour de lui...

« Tu vas bien ? Là je pense qu'on peut faire une pause. »

Toujours accroupie, Deliah opina du chef et finit de vérifier son état. Outre un choc à la tête, il fallait craindre une blessure aux bras ou aux épaules, après tout c'était eux qui avait amortis sa chute. Dans un premier temps, oublier la douleur cuisante d'un impact sec ; cela s'estomperait bien vite. Chercher si il y avait quelque chose de plus sourd, profond, camouflé par l'adrénaline du choc. Elle fit fonctionner ses épaules en un moulinet chacun. Rien qu'une douleur musculaire, pas de déchirure tant crainte. Les coudes, rien. Les poignets... Outch.
Elle attrapa sa main gauche de la droite, et la plia d'avant en arrière pour situer parfaitement ce qui la blessait ainsi. Ce n'était pas une fracture, semblait-il. Juste une petite foulure, qui n'allait pas tarder à gonfler et à lui faire un beau bleu. Elle allait perdre en souplesse pendant quelques jours, grand maximum.

- Ça ira.

L'apitoiement sur elle-même ne faisait pas partie de ses capacités. Si son instructeur souhaitait reprendre maintenant, elle s'exécuterait sans rechigner.

Elle se remit debout, et fit tourner sa tête puis son bassin pour remettre ses vertèbres bien en place. Puis, comme c'était officiellement une pause, elle se laissa aller à une curiosité :

- C'est quoi votre pouvoir, au juste ?

Elle supposait qu'il n'avait aucune raison de le cacher : ils allaient être collègues après tout, il fallait bien qu'elle saches ses capacités. Ce combat n'était qu'un test dont l'issue importait peu.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Erik Vargas le Lun 21 Nov 2016 - 0:12

[HRP: Mea culpa cette fois ci de mon côté, je t'ai trop fait attendre D: Désolééé ]


Une réponse simple, nette, effrayante : soit cette jeune femme était un monstre sans faiblesses, soit elle était capable de surpasser la douleur, ses sentiments et continuer à se battre. La première proposition était impossible, c'était la seconde qui inquiétait Erik : ici, il avait appris que les sacrifices ne servaient à rien, un combattant mort était un combattant inutile, se sacrifier pour quelqu'un, c'était sacrifier tous ceux que l'on pouvait sauver en ayant un avenir.

Bon, peut-être qu'il extrapolait un peu trop... Il n'en savait pas plus sur elle...

- C'est quoi votre pouvoir, au juste ?

Une question qui faisait assez plaisir au sergent : parfois, les gens pensaient que les pouvoirs devaient être gardés secrets, comme des armes dissimulées, alors que lui-même voyait la magie comme un outil pouvant servir (d'arme, certes, mais pas que !).

« Magie d'altération de la physique... Même après trois ans passés ici, j'y découvre de nouvelles utilisations. J'ai beau avoir essayé de bosser avec des scientifiques pour réaliser leurs fantasmes, comme pouvoir altérer le temps, la matière, la réalité ou je-ne-sais-quoi... Ça ne marche pas comme ça, j'ai des limites, et il faut que je découvre comment faire par moi-même, ce n'est pas une question de connaissances, mais plutôt de maîtrise. »

Il haussa les épaules : c'est sûr que devenir un "dieu" capable de tout faire avait été pendant un bref instant une possibilité très alléchante, avant d'être ramené à la réalité. La magie avait beau agir "comme par magie" comme l'on dit, mais le fait est que ses règles, ses lois et son fonctionnement sont tout bonnement inconnues.

« Cette magie fait de plus en plus partie de moi, j'essaie de ne pas trop me reposer dessus, mais en te voyant toi et ta magie qui te renforce de manière naturelle, j'ai envie de dire... Ça veut dire que la magie et l'humanité ne sont pas incompatibles. Bon après, je suis pas un philosophe, je ne creuse pas plus loin... J'ai pas toujours le temps de réfléchir à ça durant mes journées. »

Allant chercher deux petites bouteilles d'eau posées dans un coin, il en lança une à la combattante. Pas de plastique ici, mais encore du bois d'arbre atlas, taillé, grossièrement lissé et au bouchon fait d'un "liège" fabriqué encore grâce à des éléments de l'écorce de ces arbres qui, finalement, abritent de nombreux dangers, mais permettent aussi la vie et survie des transférés.

« T'en penses quoi toi ? Tu as le droit de me le dire si je commence à paraître trop perché, hein... »

Grognant d'un air sincèrement amusé, il jeta un œil aux autres combattants présents ici, qui vaquaient à leurs occupations, qu'il s'agisse d'exercices physiques, maniement d'armes, ou tout simplement de concentration magique comme le faisait un petit groupe dans un autre coin du bâtiment, plusieurs hommes et femmes assis en tailleur, immobiles... La concentration était un élément décisif, qui permettait aussi de surpasser la peur et le chaos. Tandis que d'autres préféraient soulever des poids pour se faire des bras plus larges pour manier des armes toujours plus grosses, pendant plus longtemps... Oui, généralement des hommes... Pour changer. Habitué à ces débordements de testostérone depuis ses débuts dans l'armée, Erik n'y faisait plus vraiment attention, se contentant de profiter du spectacle...

...Ahem, mieux valait se reconcentrer sur la nouvelle recrue !

Général
Détails
HRP
avatar
Administrateur
 


Re: [PV] Premiers pas dans la défense

Message par Deliah Leucosie le Mar 31 Jan 2017 - 18:34

Vargas affichait toujours une aucun expression neutre après qu'elle eut posé sa question. Les pouvoirs ne devaient donc pas être un tabou, où alors il cachait vraiment bien ses pensées.

« Magie d'altération de la physique... Même après trois ans passés ici, j'y découvre de nouvelles utilisations. J'ai beau avoir essayé de bosser avec des scientifiques pour réaliser leurs fantasmes, comme pouvoir altérer le temps, la matière, la réalité ou je-ne-sais-quoi... Ça ne marche pas comme ça, j'ai des limites, et il faut que je découvre comment faire par moi-même, ce n'est pas une question de connaissances, mais plutôt de maîtrise. »

Altération de la physique ? Cela ne parlait pas beaucoup à la jeune fille. Elle ne voyait juste pas ce que cela donnait, concrètement. Enfin, concrètement... Concrètement elle s'en prenait plein la tronche, l'homme semblait capable de neutraliser sa force d'un simple clignement d'oeil. Mais comment ça marchait ? C'était toujours pas clair.

« Cette magie fait de plus en plus partie de moi, j'essaie de ne pas trop me reposer dessus, mais en te voyant toi et ta magie qui te renforce de manière naturelle, j'ai envie de dire... Ça veut dire que la magie et l'humanité ne sont pas incompatibles. Bon après, je suis pas un philosophe, je ne creuse pas plus loin... J'ai pas toujours le temps de réfléchir à ça durant mes journées. »

Deliah n'arrivait pas à se mettre à la place de son instructeur. Il parlait de la magie comme si c'était une puissance étrangère, presque indépendante de lui. Cela devait être une question de pouvoirs : chez elle, c'était pas "cette magie", c'était elle. Son corps, ses muscles, sa puissance. Si elle ne savait pas encore les contrôler, c'était parce qu'elle ne se contrôlait pas. Ou alors, c'était une question d'expérience. Peut-être était elle encore trop immature pour discerner véritablement ses capacités.

« T'en penses quoi toi ? Tu as le droit de me le dire si je commence à paraître trop perché, hein... »

Le haussement d'épaule fut le premier à sortir, instinctivement. Le temps qu'elle réfléchisse plus en profondeur à la question.

- Moi, je ne vois pas pourquoi la magie et les êtres humains seraient incompatibles. D'accord c'est pas "normal", mais... y a pas grand chose de normal ici.

Ça doit vouloir dire qu'on est bien intégré... Non, elle ne dit pas ça. Un peu trop cynique à son gout.

- Cela est un problème de trop se reposer sur son pouvoir ? Elle ne s'en rendait pas vraiment compte. Je ne vois pas comment j'arriverais à limiter mon utilisation... avoua-t-elle.

Elle avait l'impression que sa force surhumaine était tout ce qui faisait d'elle quelqu'un d'utile. Si elle avait été intégrée à la Défense, c'était bien par leurs faits. Depuis son arrivée, elle les utilisait sans cesse, sans s'en rendre compte. Parfois cela lui jouait des tours, d'ailleurs.
Comment réagirait-elle si, du jour au lendemain, elle ne devait -ou pouvait- plus les utiliser ?
Général
Détails
HRP
avatar
 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum