Centre de réveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Centre de réveil

Message par Maître du Jeu le Mar 12 Avr 2016 - 12:25

Le centre de réveil est une grande pièce comportant une dizaine de lits. Les draps, comme tous les vêtements faits dans la cité, sont rêches et épais. Certains ont été teint, dans un vain effort pour rendre l'endroit agréable et accueillant. Car cette pièce, comme le reste de la ville, n'a pas l'air particulièrement accueillante. Le mobilier est réduit au minimum et ce n'est pas les quelques fresques réalisées sur les murs qui feront oublier la pauvreté apparente. Le plus beau est sans doute la vue. Plusieurs fenêtres dominent la ville, laissant voir un panorama des bâtiments et de la forêt au loin.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Lysander Accam le Sam 13 Aoû 2016 - 15:53

Tôt le matin, à l’aube, les rayons du soleil commencèrent à prendre d’assaut le Centre de réveil. Ils grimpèrent sur le lit le plus proche, chatouillèrent le visage noir de son occupant et jouèrent avec lui jusqu’à ce que ses yeux sombres s’ouvrent enfin. Et dès lors, ils partirent à la conquête du reste de la grande pièce jusqu’à la baigner de lumière.

Jamais il n’avait connu pareille sensation. Comme si son corps ne lui répondait plus et qu’il n’était pas capable de le sentir, ou trop faible pour le faire réagir. Les dernières parcelles d’énergie qui lui restaient lui permirent d’ouvrir les yeux, alors que, par la fenêtre, il voyait le soleil qui se levait. Non, les soleils qui se levaient… Il attribua cette hallucination à la fatigue extrême dans laquelle il se trouvait, et au bout d’un effort colossal, il parvint à détourner la tête.

Avant de retomber dans un long sommeil, vide de rêve et de cauchemar. Sommeil ?

Quelques minutes, heures, jours ou même semaines plus tard, lorsqu’il émergea de ce sommeil en aucun point réparateur, il se sentit encore plus faible. Chaque respiration lui coûtait, chaque clignement d’œil l’affaiblissait et le moindre mouvement était tout simplement impossible. Son pouls devint de plus en plus lent, de plus en plus faible. Il ne savait pas où il était, pourquoi il était dans cet état, ni même qui il était…

C’est dans une incertitude totale qu’il sombra dans l’inconscience, vide de rêve et de cauchemar. Inconscience ?
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Neel le Dim 14 Aoû 2016 - 2:08

Un nouveau transféré. Il est peut-être arrivé pendant la nuit. Ou bien était-il déjà là avant et on l'a simplement changé de salle. Tu ne sais pas, tu ne sais jamais pour ces choses là. D'où ils viennent, comment ils sont arrivés ici, c'est presque aussi flous que leur avenir dans ce monde où tout est à écrire. Tu as posé des questions au début, bien sûr. Les réponses tu ne les as pas obtenues. Et tu t'en contentes. Tout vient à point à qui sait attendre pas vrai ? Peut-être un jour le voile sera levé sur ce mystère. Pour l'instant tu sais juste que tu arrives là de bon matin, que tu t'occupes des personnes que tu trouves dans tel dortoir. C'est suffisant. D'après ton mentor en tout cas.

Tu te places devant son lit, vérifie les informations inscrites sur son dossier. Les données de son organisme sur l'écran. Tu ne connais pas encore en détails toutes leurs significations, pour l'instant ce ne sont que des jauges et valeurs que tu compares au modèle, à la "norme". S'il y a un problème tu appelles ton mentor ou autre personne compétente. En l'occurrence tout semblait normal, a priori.

Jusqu'à ce que le jeune homme, d'une vingtaine d'années à vue d'oeil, se réveille brusquement. De sa gorge on entend une respiration gênée, incomplète. Les chiffres sur l'écran derrière lui s'affolent et tu appelles de l'aide, vite. On le prend en charge tandis que toi, petit nouveau encore si inexpérimenté pour ce genre de choses, tu ne peux te contenter que de lui prêter tes mots comme une perche lancée à la mer. "Monsieur ? Monsieur, vous m'entendez ?"
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Lysander Accam le Lun 15 Aoû 2016 - 19:33

Sans aucune notion du temps, il alterna entre les périodes de réveil, de sommeil léger et d'inconscience totale. Au moins, il semblait qu'il ne pouvait pas se sentir plus mal que ça, malgré ses difficultés à respirer. Comme si l'air était limité ou que son coeur marchait à vitesse réduite. Sans doute, oui. Comme le reste de son corps d'ailleurs. Il ne sentait rien. Aucune faim, aucune envie de vider sa vessie, aucune sensation de chaleur ou de froid. Rien. Quelle sensation étrange que de se sentir reclus au fond de son propre corps.

Il ne sentit pas non plus les mains qui s'approchèrent, le soulevèrent, le palpèrent. Et dès lors, il commença à paniquer et à revenir à la raison. Où était-il ? Que faisait-il ? Et décidément, qui était-il ? Des questions qui restaient en suspens mais qui soudain firent monter en lui un élan de panique qui fit accélérer son rythme cardiaque, au point où son coeur, qui cognait dans sa cage thoracique, lui fit affreusement mal. Mais il était beaucoup trop faible pour se défendre. Il sentit quelque chose affluer dans son corps, et directement il se calma. Un tranquillisant ? Sûrement.

- Vous m'entendez ?

Une voix avait résonné en écho à l'intérieur de son crâne, et il prit quelques instants à en saisir le sens. Toujours avec une certaine lenteur, il aperçut une paire d'yeux juste au-dessus de lui et comprit que la voix appartenait à cette personne. Qu'il n'aurait pas eu la force de décrire, d'ailleurs. Il resta concentré sur les deux yeux sombres, et hocha fébrilement de la tête. Enfin, tenta de son mieux de répondre à la question par la positive.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Neel le Mar 23 Aoû 2016 - 10:48

Tes paroles semblent trouver le chemin de sa conscience, perdue tu-ne-sais-où, peut-être à des années lumière de là, dans cet autre monde qui vous a vu naître. Le jeune homme ouvre les yeux, encore vaporeux. Son regard est endormi, vague, vide. Et pourtant un signe de la tête te fait comprendre qu'il est avec toi. Cela va venir. Normalement assez rapidement maintenant qu'il a repris contact avec la réalité. Une réalité dont il ne va pas croire ses yeux.

Les infirmiers te font signe que son état est stable, l'une d'entre eux t'indique ce que tu dois faire par la suite. Surtout bien les appeler s'il y a complication mais elle doute que ce soit le cas. Tu hoches la tête et retournes à ton patient qui se remet doucement. Quand il a l'air en pleine possession de ses moyens, tu lui demandes avec calme : comment vous appelez-vous ?

Tu n'es pas soigneur toi, pas plus que médecin ou infirmier. On t'a vaguement donné quelques bases, les premiers secours que tout membre de l'Hôpital se doit de connaître avec les monstres qui rôdent et que, par bonheur, tu n'as encore jamais rencontré. Cependant tu n'as rien d'un professionnel de la santé, tu t'occupes plus du bien être des gens. Tu es là pour les rassurer. Pour permettre un premier contact avec ce monde en douceur.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Nhat Hewer le Jeu 27 Juil 2017 - 17:22


Wake up Mademoiselle

PV. Mathilda

Cela faisait maintenant quelques semaines que j'avais été déplacé dans ce paysage inconnu. Tous mes repères avaient été bousculés, j'étais passée d'une silhouette sans importance à une ombre qu'il fallait éviter. Mon pouvoir bien que très peu puissant suffisait à faire en sorte que chacun de mes collègues évite le moindre contact physique. Quelle ironie pour un médecin vous pourriez me dire, mais j'aimais mon boulot en salle de réveil. J'avais l'impression d'être utile et surtout de voir sur moi un regard sans préjugé, sans cette peur liée à un contact possible, sans voir au fond de leurs yeux ce surnom qu'on m'avait donné, Needle. J'étais une aiguille, l'aiguille d'une seringue qui pouvait contenir autant de bien que de mal.

Ravalant cette haine nourrie par des regards et des attitudes, je me dirigeais vers la nouvelle transférée. On m'avait confié son dossier il y avait quelques jours car elle montrait enfin des signes de réveil. La demoiselle était arrivée avant moi, d'après mes collègues, mais elle été restée endormie jusqu'à présent. Je découvrais ainsi l'inconnue dans ce lit d’hôpital, elle ressemblait à toutes ces princesses que l'on décrivait dans les livres pour enfants. Aucune chance que je lui donne ce baiser du prince charmant, elle n'était pas vraiment mon genre.
Après quelques minutes à vérifier divers signes vitaux et musculaires, la brune émit un léger grognement ainsi qu'un mouvement oculaire me poussant à croire à un réveil immédiat. Je posais alors les papiers que j'avais dans les mains sur une table pour aller délicatement caresser la joue de l'endormie. Devais-je l’appeler ? Un son pourrait la ramener parmi nous, mais comment l'appeler, elle qui était arrivée sans identité.

« Hé, euh... Mademoiselle ? Mademoiselle, vous m'entendez ? »

Ma voix était chuchotante et douce pour ne pas trop la brusquer, la nouvelle de son transfert allait sans aucun doute la choquer alors autant essayer de calmer les choses dès à présent.

« Mademoiselle, je suis celui qui s'occupe de vous, je m'appelle Nhat. »

Je me demandais en cet instant précis quel serait son pouvoir, quel potentiel cette jeune femme allait-elle développer. Si elle allait changer la vie dans ce monde, si elle allait le détruire, si sa place ici allait être facile à adopter ou bien si elle deviendrait une rebelle face à tant de dissonances. Dites-moi qui étiez-vous mademoiselle, qui êtes-vous et surtout...

« Qui deviendrez-vous mademoiselle ? »
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Mathilda Karter le Jeu 27 Juil 2017 - 23:32

Scène 2 prise 3

Quelques mots. Bientôt la fin de tournage. C’était l’avant dernière scène. La suivante sera pour moi. La dernière cascade avant les vacances. Même si pour moi, travail et vacances se mêlaient. Surtout depuis que je travaillais comme doublure au cinéma. Un acteur qui trouvait une scène trop dangereuse, c’était pour moi. Une vraie partie de plaisir. Un goût du risque jamais rassasié qui m’avait poussée à choisir ce métier.

Cependant quelques fois c’était devant les blouses blanches qu’il me conduisait. J’étais même devenue amie avec certaines personnes du service à force de leur rendre visite après le boulot. Et entre les cascades et les sports extrêmes, ils me voyaient souvent, un peu trop au point qu’ils m’avaient proposée de loger à l’hôpital. Proposition que je déclinais bien sûr en leur disant que je ferais plus attention la prochaine fois.  

Mais cette fois ci, lorsque j’avais vu le scénario. Je n’avais pas hésité une seconde. Un film qui promettait d’être grandiose. J’entrainais l’actrice que je doublais aux arts martiaux tandis que je m’attelais aux scènes classées "à risques".

-M.K. c’est à toi. Clôtures nous ce film en beauté, cria une personne qui se trouvait en bas.

Je souris au caméraman qui m’avait accompagné mais aussi à l’actrice que je remplaçais qui se tenait à ses côtés. Je mis mon casque et fermis ma veste en cuir fétiche qui ressemblait à deux gouttes d’eau à celle du personnage que j’incarnais. Un coup de chance. Le lecteur dans la poche. La musique se déclencha. J’étais prête. J’étais dans mon rôle.

Je rejouais une dernière fois la cascade dans ma tête. Aller en un coup je pouvais le faire.

Scène 3 prise 1
Et
Action


C’était le top départ. Un clin d’œil à la caméra. Je me retournais et courus bras devant la tête sur la vitre devant moi. Elle se brisa instantanément. Me voici dans le vide. Libre avec ma musique. Un court instant de répit. Je ne pensais plus. Je profitais.

Impact dans Trois. Deux…
Vide.
Drôle de sensation.
Mal de crâne.
Nausée.
Lumière.
Noir.


Doucement je me réveillais. Bougeant le bout des doigts un peu engourdies. Les paupières lourdes. Une tête à taper contre les murs. Je repensais à ce qui avait bien pu se passer avant que je m’endorme. Les symptômes d’une soirée trop alcoolisée mais je ne buvais plus. Enfin pas depuis que je travaillais.

Le travail. La dernière cascade. Des souvenirs. La chute avait dû être rude. Mais la prise sûrement bonne.

J’ouvris les yeux, tandis qu’une voix vint à mes oreilles. Je ne reconnaissais point l’infirmier. Mais qui? Nhat. Oublions le qui. Mais pourquoi? Où étaient les autres? Avaient-ils pris un nouveau sans me prévenir? J’étais un peu déçue. La tête encore un peu dans le brouillard je pris tout de même la parole.

Enfin, c’était ce que je voulais faire avant que les dernières paroles du jeune homme ne m’arrivent aux oreilles. Qui je deviendrais? La question que j’aurais voulu lui poser se changea alors en réponse.

-Celle qu’on me laissera devenir. La question à poser serait plutôt qui voulez-vous être?

Je marquais une courte pause attendant une quelconque réaction du soignant avant de reprendre.

-Et vous mon cher Nhat qui voulez-vous être?

Une nouvelle attente. Plus brève. De nouveaux mots qui se glissent et s’envole.

-J'en oublierais presque mes bonnes manières. Je me nomme Mathilda. Mais appelez-moi Mat comme les autres du service. Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis solide c’était qu’une petite chute je m’en remettrais vite. D’ailleurs regardez je me sens déjà beaucoup mieux.

Joignant le geste à la parole. Je me redressais. Soudain je sentis mon corps partir un instant avant de revenir. Une sensation de nausée. Une réaction plus violente que prévue.

-Ou peut-être pas, murmurais je pour moi.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Nhat Hewer le Dim 30 Juil 2017 - 21:26

Des yeux s'ouvraient et je regardais cette âme encore nouvelle s'éveiller dans ce monde qui lui était inconnu. Encore une fois, j'allais être celui qui se prendrait l'incompréhension de plein fouet, j'allais être le vilain qui allait devoir annoncer à cette personne encore emplie d'idées fausses que tout ce à quoi elle tenait, toutes ses habitudes, toute sa vie, elle allait devoir l'oublier. Réapprendre, revivre, redevenir le nouveau-né que nous étions et ouvrir nos yeux sur ce que l'on ne connaissait pas. Je n'attendais pas vraiment de réaction spécifique, mais j'avais été habitué à jongler entre les larmes de tristesse, la colère, le déni. Comment allait-elle réagir cette fois-ci.

« Celle qu’on me laissera devenir. La question à poser serait plutôt qui voulez-vous être ?  »

Un léger sourire vint naître sur mes lèvres, cette question n'avait plus réellement de sens, de raison d'être car tout n'était plus.

« Et vous mon cher Nhat qui voulez-vous être?  J'en oublierais presque mes bonnes manières. Je me nomme Mathilda. Mais appelez-moi Mat comme les autres du service. Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis solide c’était qu’une petite chute je m’en remettrais vite. D’ailleurs regardez je me sens déjà beaucoup mieux.  »

Mes yeux la regardaient sans la lâcher. Qui je voulais être, cela ne la regardait pas, j'étais son médecin pour l'instant et non un proche, encore moins son confident, mais je tenais à rester professionnel et amical car le choc à venir allait être plutôt violent à assumer. Seulement, j'aurais espéré pouvoir en placer une. La demoiselle était un vrai moulin à paroles et il était difficile de croire qu'elle venait de se réveiller de plusieurs semaines de sommeil. Enfin, jusqu'à ce que son corps revienne lui rappeler.

Sans entendre ce que la brune avait murmuré, je posais une de mes mains gantées sur ses épaules. L'objectif était de la rassurer et en même temps de lui assurer une certaine stabilité. M'accroupissant pour être à la hauteur du lit dans lequel elle était allongée, je plongeais une nouvelle fois mes yeux dans les siens.

« Tu es restée endormie pendant longtemps, ton corps a du mal à suivre, fais attention Mat. Ce que je vais t'annoncer va être plutôt dur à comprendre et à assimiler. Essaye de rester calme d'accord ? »

Un soupir lourd vint interrompre mon discours. Je n'aimais pas devoir faire cela, mais je n'avais malheureusement pas vraiment le choix.

« Le monde que tu connaissais, la terre, tout cela tu ne pourras plus y aller. Tu as été transférée, comme moi, comme tous les habitants de ce monde. Cela peut ressembler à une mauvaise plaisanterie, mais c'est la réalité. »
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Mathilda Karter le Lun 7 Aoû 2017 - 18:27

Un rire. Voici la seule réaction que j'offrais au jeune infirmier. Je le regardais avec amusement. Il avait vraiment cru que j'allais tomber dans le panneau aussi facilement? Ce qu'il me racontait, la manière dont il abordait les choses, tout cela ressemblait tellement à une scène de film. Comme si c'était un coup monté. Comme si on voulait me faire une blague. J'allais lui répondre quand...

Soudain, mon regard croisa le sien. Il semblait honnête, sincère mais aussi insistant. Je ne riais plus. Mon sourire fana petit à petit. Je vis derrière lui une fenêtre. Source de lumière. De réponses aux questions informulées. Je devais vérifier par moi même. Je devais être sûre. Plus j'attendais assise sur ce lit, plus le doute en moi grandissait.

Un mouvement sec. Je me dégageai de sa prise sur mes épaules. Ma tête me faisait mal. Mes jambes engourdies sur lesquelles je me dressais semblaient pouvoir lâcher à tout instant. Quelques pas rapides. Un regard sur la ville. Une main qui s'agrippe à l'encadrement. Tout semble tourner et chavirer autour de moi.

-Je...non cela n'est pas possible...comment? pourquoi?

Je murmurais. Je me questionnais. Mille et une pensées se bousculèrent. Mes appuis, mes piliers se fissurèrent. La blague n'en était pas une et la seule personne semblant avoir les réponses étaient non loin de moi. Je me planquais contre le mur en le regardant. Ne sachant quoi faire. Petit animal isolé, seul et sauvage cherchant des repères, ne faisant confiance à personne.
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de réveil

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Général
Détails
HRP
 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum