Centre de Recherche

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Lun 2 Oct 2017 - 20:02

Velhelm fronça les sourcils. Et les sillons se creusèrent de plus en plus au fur et à mesure que Charleen essayait de lui transcrire son expérience. Les résultats étaient... plus que perturbants, même pour le chercheur. D'ailleurs, il eut peur que son visage n'effraie sa « victime consentante ». Il secoua son visage, comme s'il chassait de petits insectes qui lui donnaient ces expressions bizarres.

« C'est... »

Il n'arrivait pas à trouver ces mots. C'était au-delà de ses espérances ce qui était en train de se produire.

« C'est prodigieux ! J'avais émis une théorie sur les capacités des Audinules, mais je n'avais encore jamais découvert quelqu'un qui pourrait me les confirmer. Moi-même j'ai essayé plusieurs fois l'Audinule, mais je n'ai jamais eu ces résultats que tu es en train de vivre. C'est... Oui, c'est ça : c'est prodigieux ! »

Velhelm se rapprocha du vide et observa l'eau qui remontait à l'envers. Il tournait la tête à gauche et à droite. Il essayait de comprendre. Il cherchait le déclencheur, l'élément qu'il lui faudrait reproduire pour arriver aux mêmes résultats. Puis il revint assez vite auprès de Charleen.

Spontanément, il lui prit les mains et s'exclama :

« Je suis sur que c'est du à ton pouvoir ! Ca ne peut être que ça. La magie qui circule en toi doit avoir un lien avec les capacités des Audinules. Je n'ai pas encore de théories à émettre, mais je sais qu'il y a un lien. Et je te promets de travailler là-dessus. »

Il relâcha ses mains, le moment fort de l'expérience passé. Tenir ses mains avait été comme passer un contrat. Mais d'une façon un peu plus intime, un peu plus spontané. Sans que cela n'aille dans les affaires romantiques. Simplement que Velhelm était excité par cette découverte. Également par cette créature spécifique qui pouvait être la cure contre son « passager noir ».


Dernière édition par Velhelm Peikko le Lun 9 Oct 2017 - 18:36, édité 1 fois
Général
Détails
HRP
 


Re: Centre de Recherche

Message par L'Omniscient le Lun 2 Oct 2017 - 20:02

Le membre 'Velhelm Peikko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé(s) cent faces' : 30
Général
Détails
HRP
Administrateur
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Lun 9 Oct 2017 - 19:05

Le chercheur se devait de saisir cette opportunité. Charleen était peut-être une sorte de catalyseur qui augmenterait l'efficacité de l'Audinule. Ou peut-être était-ce à quelque chose de vivant dans l'air ? Faisait-il plus chaud que d'habitude ? Est-ce qu'il y avait une plante nouvelle qui libérait des spores ? Velhelm tourna la tête à gauche et à droite mais ne vit rien de significatif.

« Bon. Je vais manger un Audinule. Il en restera encore un si tu veux prolonger l'expérience. Et j'espère sincèrement que tu surmonteras le goût de amer de l'insecte. »

Velhelm commençait à s'affairer pour préparer la caramélisation de l'Audinule. Il se releva et ajouta à l'intention de Charleen :

« Ah, et désolé pour le goût. J'ai pensé que tu goberais l'insecte d'un seul coup et que tu n'aurais pas à affronter l'amertume. Désolé. Vraiment. »

Une fois la cuisson terminée, Velhelm s'empressa de manger l'insecte. Il n'était pas là pour chercher des saveurs dans le repas ou pour nourrir son estomac. Il voulait le plus vite possible découvrir ce que Charleen découvrait encore.

A nouveau, Velhelm fronce les sourcils. A nouveau, c'est en observant Charleen ouvrir et fermer la bouche. Ses lèvres sont en train de formuler des sons, des syllabes. Le tout devrait être des phrases compréhensibles.

Mais il n'entend rien.

« Je ne t'entends plus ! Ni avec mes oreilles, ni dans ma tête ! »

Velhelm n'entendant plus sa voix, il parle très fort. Déjà que le volume était haut à cause de la chute d'eau magique, maintenant il crie sans s'en rendre compte.

Ses mains se portent à son estomac famélique. Les cris de la faim se sont apaisés. La conversion bruit en calories semble fonctionner. Le ratio est loin d'être idéal mais il produit des résultats. Ce qui est un fait encourageant mais absolument décevant à ce moment précis.

Velhelm répète une nouvelle fois à Charleen qu'il n'entend pas ce qu'elle lui dit. Puis, avec un espoir qu'il sait fou, il se rapproche de la chute d'eau magique et tend l'oreille vers elle. Mais il ne perçoit rien d'extraordinaire. Fronçant encore un peu plus les sourcils, il approche son oreille encore un peu plus.

N'entendant plus le bruit de ses pas. Son système nerveux étant saturé par l'excitation des résultats de Charleen...

Velhelm est sur le point de tomber dans le vide !
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach le Dim 5 Nov 2017 - 9:22

Ce que j’étais en train de vivre était à la fois magique et frustrant. Je ne pouvais me contenter d’entendre sans comprendre.
Velhelm émit l’hypothèse que ma réaction au pouvoir de l’Audinule avait un lien avec ma propre magie. Je ne voyais pas trop bien comment, mais s’il le disait, c’était que certains éléments le lui laissaient penser. C’était un chercheur, il voyait forcément des choses qui m’échappaient. Et puis, depuis le temps que je cherchais un signe de ma magie, cela me rassurait de l’effleurer. J’avais envie d’y croire et de me dire que j’avais réellement un pouvoir, comme tous les autres citoyens de cette cité.
J’essayai de comprendre comment ma magie pouvait être responsable de cette grande réussite. Durant ses expériences précédentes, Velhelm n’était jamais arrivé à un tel résultat. Cela me rendit fière, bien que je n’y sois finalement pas pour grand-chose. C’était toujours agréable de savoir qu’on avait quelque chose de spécial.

Je continuais à décrire tout ce que je percevais à Velhelm, tandis qu’il se préparait un Audinule. J’espérais qu’il pourrait tout entendre de ses propres oreilles rapidement car j’avais conscience de passer à côté de plein de choses.
Avant de déguster sa préparation, il s’excusa pour le gout infect. Je haussai les épaules, indifférente. Avec l’expérience que je venais de vivre, le mauvais gout n’était qu’un détail. Passer quelques minutes désagréables pour … Tout ça !... Ça en valait le coup.
Malheureusement, le résultat ne fut pas aussi époustouflant chez lui qu’il l’avait été chez moi. L’Audinule l’avait manifestement rendu sourd.
J’essayai tout de même de lui parler, en me disant que les effets finiraient peut-être par venir, mais cela ne sembla pas être le cas. J’étais un peu désolée pour lui et vraiment troublée que les pouvoirs ne se manifestent pas chez lui de la même façon que chez moi.

J’observais le chercheur, sans trop savoir quoi faire pour l’aider. Il s’approchait de plus en plus de la chute d’eau, tendant l’oreille pour essayer de percevoir un son. Au début, je le laissai faire, mais à un moment, un malaise m’envahit. Il s’approchait drôlement prêt, non ? Je lui criai qu’il fallait qu’il s’arrête, mais il était toujours sourd. Dans un accès de panique, je saisis son tee-shirt et le tirai de toutes mes forces loin du précipice. J’en aurais presque craqué son vêtement.
Me doutant qu’il n’entendait toujours rien, je lui fis des signes pour essayer de lui faire comprendre le risque qu’il avait pris. Je devais avoir l’air d’une hystérique. Il fallait dire qu’il m’avait fait drôlement peur. Pour supprimer tout risque de chute, je m’assis par terre et tirai sur son bras pour qu’il fasse de même.
Mon cœur reprenait doucement un rythme normal. Je me rendis alors compte que j’arrivais parfaitement à l’entendre. Je restai ainsi quelques minutes à l’écouter.

Intéressée par cette nouvelle découverte, j’attrapai nos deux carnets de notes pour que l’on puisse consigner nos observations. Velhelm ne pouvant pas m’entendre, il fallait que je garde une trace de ce que j’observais.
Je n’arrivais pas à noter tous les détails, soit parce que certains éléments passaient trop vite, soit parce que je ne trouvais pas comment les décrire. Je fus parfois amenée à faire de petits schémas, mais je trouvais que j’avais un coup de crayon abominable. J’étais douée en musique, moi, pas en arts plastiques.

La magie finit par s’estomper. J’étais incapable de dire si cette impression que l’expérience avait été courte était réelle ou si c’était simplement que je n’avais pas vu le temps filer, trop absorbée par ce que la magie me faisait découvrir.
Je notai sur ma feuille « C’est fini », et montrai le papier à Velhelm. J’espérais qu’il ne resterait pas enfermé dans sa surdité trop longtemps.
J’observai les soleils déclinants, heureuse de cette journée. Je réalisais la chance que j’avais de l’avoir rencontré. Je lui étais utile autant qu’il me l’était. Je reprenais vie, j’arrivais à penser à autre chose qu’à ce que j’avais perdu. Un sourire mélancolique se dessina sur mes lèvres.
Après quelques minutes à profiter de cette sérénité nouvelle, je notai sur mon cahier : « On rentre ? » et le montrai à Velhelm.
Il devait commencer à être tard et je ne voulais pas me retrouver coincé dans un bâtiment qui n’était pas le mien à cause du couvre feu.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Velhelm Peikko le Dim 12 Nov 2017 - 18:00

Quand Charleen avait inscrit « On rentre ? » sur son carnet, Velhelm avait hoché la tête. Autant rentrer en attendant que les effets de la magie de l'Audinule disparaissent.

Sur le chemin du retour, ne pouvant converser avec Charleen, le chercheur resta enfermé dans sa tête avec ses nouvelles questions. Il prévoyait également la journée de demain et imaginait de nouvelles possibilités.

Les deux compagnons rentraient tard. Il n'y avait pas beaucoup de monde au dehors et ce n'est qu'en arrivant devant la Recherche que Velhelm se rendit compte qu'il avait retrouvé l'ouïe. Il s'arrêta et commença à libérer toutes ses pensées et interrogations sur Charleen.

« Je pense qu'on va changer notre façon de procéder. Après l’expérience exceptionnelle que tu as vécu, ce serait trop bête de passer simplement à une autre viande pour t'acclimater avec le large éventail de compétences que je peux transmettre. »

Un collègue sortit de la Défense. Les deux chercheurs se saluèrent et Velhelm revint sur Charleen.

« Je suis persuadé que l'Audinule pourrait être déterminant quant à savoir quelle magie est la tienne. Je pense qu'il nous faut continuer sur cette voie-là et c'est pourquoi je te propose d'échanger nos rôles pendant une journée. Demain, c'est moi qui te rejoint à l'hôpital. Nous pourrions consulter les différents médecins et leur demander quel pourrait être le lien entre la magie de l'Audinule et ta magie dormante. »

Soudain, la chute revint en gros plan. Et Velhelm se souvint qu'il avait bien failli en cette journée.

« Oh ! Et je tiens de nouveau à te remercier pour m'avoir évité de tomber tout à l'heure. Je crois que sans toi, la Cité compterait un chercheur de moins. Enfin, tout ça pour te dire, merci Charleen. Vraiment, merci. »

Dans de telles situations, il semblait que la valeur des mots n'étaient pas suffisantes pour exprimer ce qu'on ressentait. Alors on se répétait. Comme si cela suffisait à donner plus de puissance à ce seul petit mot : « Merci ».

« Pour en revenir à la journée de demain. Si tu penses que les médecins ne peuvent pas nous aider ou si tu préfères aller ailleurs que de faire des heures supplémentaires à l'hôpital, on pourrait chercher des personnes qui pourraient nous en apprendre plus sur la chute d'eau. Peut-être que ça te permettrait de comprendre plus de choses la prochaine fois que nous réitérons l'expérience. »

Velhelm feuilleta rapidement les pages de son carnet, pour voir s'il n'avait rien oublié. Non, il pensait avoir dit l'essentiel à Charleen. Alors il baissa les yeux, la regarda dans les yeux et, avec un sourire épuisé lui dit :

« C'est à toi de choisir ton programme. Alors, qu'est-ce que tu préfères faire ? »
Général
Détails
HRP
avatar
 


Re: Centre de Recherche

Message par Charleen Imbach Aujourd'hui à 19:33

Le retour se passa silencieusement. Les soleils commençaient sérieusement à décliner et les rues s’étaient vidées. Le calme qui régnait me mit mal à l’aise. Ce sentiment fut amplifié par le fait de ne pas pouvoir parler pour me rassurer.
Je me fis la réflexion que la plupart des survivants devaient déjà être en sécurité dans leur logement. Je serais bien rentrée, moi aussi, pour aller me mettre à l’abri au fond de mon lit. Mais je préférais ne pas laisser un Velhelm sourd déambuler seul dans les rues. Qui savait ce qui pourrait lui arriver ?

De retour au centre de recherche, la surdité du chercheur sembla s’être dissipée. Il reprit directement le fil des expériences, estimant qu’un changement d’organisation était nécessaire. Avant de poursuivre il désirait se pencher sur mes pouvoirs. Il lui semblait évident qu’ils avaient un lien avec l’Audinule et qu’il fallait trouver pourquoi. Voilà que de cobaye, j’allais passer à sujet d’études. Je ne savais pas si cela m’angoissait ou si j’étais enthousiaste à l’idée de découvrir quelle était ma magie. Je supposais qu’elle ne pouvait pas être totalement nulle, compte tenu de l’effet que l’Audinule avait eu sur moi.

Velhelm me remercia de l’avoir sauvé d’une mort brutale. Je balbutiai quelques mots, c’était bien la moindre des choses.
Je me demandai ce que l’eau m’aurait dit, s’il était allé la rejoindre plusieurs mètres plus bas. Cette idée me glaça. Non seulement j’aurais été témoin d’un décès, mais en plus je l’aurais entendue avec une précision indécente. Je repoussai cette idée avec vigueur, préférant rester ignorante sur ce que l’eau avait à nous apprendre de la mort.

Au final, Velhelm me proposa deux options pour le lendemain : faire des recherches sur la chute d’eau ou aller consulter divers experts de l’hôpital. J’hésitais un moment. Je n’étais pas persuadée qu’il soit très efficace d’arpenter les rues pour trouver des informations sur la chute d’eau. Ne risquait-on pas de tomber sur les personnes qui ne s’étaient jamais intéressé à l’eau de la cité ? Je supposais que s’il existait des informations à ce sujet, elles devaient se trouver sur le réseau intracom. Il y avait plein de trucs là-dessus.
- On peut peut-être essayer l’hôpital ?

Le lendemain, après ma journée de travail, j’attendis Velhelm devant le centre médical. J’étais en proie à une petite appréhension.
Lorsque le chercheur arriva, j’entrai directement dans le vif du sujet en lui faisant part des quelques informations que j’avais récoltés durant la journée.
- Je me suis un peu renseignée pour savoir où aller pour mes pouvoirs. Sajni m’a dit de consulter au centre de soutien aux citoyens.

Nous nous y rendîmes donc. Je n’étais jamais allée dans cette partie de l’hôpital, je m’occupais seulement du ménage de la partie réveille. Alors j’étais un peu perdu. Nous croisâmes un homme en blouse plus vraiment blanche et lui demandâmes notre chemin. Après une courte explication sur le problème qui nous amenait ici, il nous conduisit jusqu’au bureau d’un certain Koumba et nous demanda de patienter jusqu’à la fin de son rendez-vous.
Je n’aimais pas trop les docteurs, ce genre de rendez-vous n’était jamais de bonne augure. Je m’agitais un peu, sur ma chaise, redoutant ce qui allait ressortir de cet examen.

Finalement, un homme à la peau d’ébène sortir du bureau accompagné d’une jeune adolescente. Je regardai la jeune fille s’éloigner en me demandant quel pouvait-être son problème.
- Bonjour, que puis-je faire pour vous ? Questionna le médecin.
- Je ... Bonjour. J'aimerais consulter parce que mes pouvoirs n'apparaissent pas, répondis-je un peu penaude.
- Vous êtes au bon endroit. Dr Koumba, je sens les flux magiques. Vous venez pour la même chose ? Demanda-t-il à Velhelm.
- Oh non, répondis-je précipitamment à la place de l'intéressé. Il m'accompagne.
- Très bien. Entrez, je vous prie.

S'ensuivirent de nouvelles explications sur mes pouvoirs inexistants et la formidable réussite de l'expérience sur l'audinule.
- Mmmh, je vois. Asseyez-vous là que je vous examine. Mr Peikko, écartez-vous le plus possible que votre magie n'interfère pas.
Comme je m’y attendais, le docteur m’observa sous toutes les coutures. Il déplaçait ses mains, à quelques centimètres de mon corps, sans jamais me toucher. Autour de la tête, de ma poitrine, de mes jambes ... Me demanda de tendre les bras, observa mes mains ...
- Je ne sens rien d'anormal, votre flux magique n'est pas atrophié, il semble circuler correctement. Concernant l'Audinule il faudrait m'en apporter un spécimen pour que je puisse dire si votre flux magique est modifié par sa présence.

Monsieur Koumba se rassit derrière son bureau.
- Pour moi, l’absence de vos pouvoirs est peut-être due au fait que vous n’avez jamais été en contact avec ce qui les déclenche. Ou pas assez longtemps. Les pouvoirs les plus simples à identifier sont les pouvoirs élémentaires. Quelqu’un qui a un pouvoir en rapport avec l’eau verra son flux magique modifié en présence de cet élément. Je pourrais commencer par tester sur vous un panel d’éléments.
J’acquiesçai simplement et il poursuivit :
- Pour cette séance je vais vous poser des questions pour savoir avec quels éléments vous avez déjà été en contact puis nous prendre rendez-vous pour les tests.

Je répondis à toutes les questions avec le plus de sérieux et de précision possible. Il ne se contenta pas simplement de me demander si j’avais déjà été en contact avec du feu ou du métal, mais me questionna sur mes habitudes quotidiennes. En quoi était mon communicateur ? Est-ce que je le gardais tout le temps sur moi ? Est-ce que je cuisinais ? Quelles étaient mes activités à l’hôpital ?...
Cette étape me parut longue et je fus soulagée lorsque, enfin, je passai le pas de la porte. Je lançai un coup d’œil interrogateur à Velhelm pour savoir ce qu’il pensait de tout ça. Au moins nous avions une piste.
Général
Détails
HRP
avatar
Administratrice
 


Re: Centre de Recherche

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Général
Détails
HRP
 


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum